Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Cheb Wissem, chanteur pour la Paix originaire de Kerkennah

Cheb Wissem, chanteur pour la Paix originaire de Kerkennah


On entend régulièrement dire "Sfax est la capitale de la musique en Tunisie".  Peut-être est-ce dû à la tradition enracinée de la musique dans la famille sfaxienne dont on trouve régulièrement  un joueur de oud ou de violon et un percussionniste. tunisien. 

Cheb Wissem (né le 10 janvier 1982 à Sfax) est un jeune chanteur, musicien, compositeur et musicologue de Raï. Il joue de la guitare et du oud et chante aussi bien en français qu'en arabe.

 

Biographie, influences et évolution musicale

Baigné dans l'ambiance d'une famille très unie de mélomanes originaire de Kerkennah, le jeune Wissem, est l'âiné d'une fratrie de deux frère et une soeur est éveillé et plongé dans l'univers du Raï algérien pour lequel il voue une véritable passion au travers des plus grands artistes qui ont fait émerger le raï moderne comme le regretté Cheb Hasni, mais aussi Khaled, Mami, Cheb Nasro, Cheb Amro...Il va même jusqu'à prendre l'accent algérien pour produire un raï très proche de ce qu'il aime...Son mot d'ordre reste l'improvisation musicale comme l'ont fait fait les chioukh d'antan.

A l'âge de 17 ans, encouragé par sa famille et ses amis à poursuivre sa vocation, Wissem vit une expérience extraordinaire et entre pour une première fois dans un studio pour enregistrer son premier album intitulé Magroum Biha qui contient 6 titres dont le thème principal est l'amour - Ce qui fait de lui un raï-loveur...

Ses influences musicales sont multiples : Raï, musiques de monde, jazz, flamenco, reggae, musiques latines, mezzoued et hadra tunisien, tbal de Kerkennah, musique classique, rap, hip-hop, chaâbi, malouf, chanson française des années 1960-70-80, musique douce, rock des années 1970-80, les musiques turques.

En s'ouvrant sur les sonorités occidentales, il escalade également le maqâm avec une grâce jouissive...qui semble promise à l'éternité et à l'universalité. Tout ceci correspond finalement bien à sa personnalité et sur le plan personnel, car ce jeune homme plein d'espoir, est incontestablement un militant de la Paix comptant mettre son art dans le dialogue des cultures dans la plus grande perfection.

En 2003, l'année de son baccalauréat Cheb Wissem enregistre un deuxième album composée de moi titres où il aborde les thèmes traditionnels des raïmen actuels qui sont l'amour, Le racisme, les problèmes d'immigration, la famille, une vision de la société...Il tire les paroles de ses chanson de faits vécus par des membres de sa famille et n'hésite pas à évoquer les épopées de membres de sa famille.

Cet artiste indépendant participe à des concerts et manifestations culturelles à Sfax et dans son pays...

En septembre 2003, ce passionné de musique poursuit son éducation musicale à l'Institut supérieur de musique de Sfax et étudie la guitare et le oud.

En mars 2003, pendant les vacances du printemps, Cheb Wissem quitte la Tunisie pour l'Égypte Wissem, mais n'a pas voulu pour des raisons personnelles signer de contrats proposé par plusieurs maisons de disques au Caire. Il participe par contre à des évènements culturels dans ce pays.

Il participe le 19 juin 2004 à un concert en faveur des réfugiés à l'université Américaine du Caire qui est diffusé par plusieurs chaines internationales.

Très présent sur la scène musicale, Cheb Wissem signe aussi avec le label discographique «Mirage Records».

Il donne un grand concert du Rai qui s'est tenu à Sfax le 9 mai 2008 au théâtre de "Mouhamed Jamoussi". Dans ce concert, il interprète trois chansons de son premier album "magroum biha" qui sont:

  • za3ma inti tela3bi wela t7ebini
  • mahou yebguik
  • binetna difference


Il interprète aussi 3 chansons de son deuxième album qui sont:

  • la ma tibkich ya limima
  • fil gorba da3 chbebi
  • pardon omri

...et enfin...9 chansons du répertoire de "Cheb Khaled";

  • wahran wahran
  • didi
  • welou
  • insi insi
  • les ailles
  • lemen
  • aicha
  • sahra
  • lela ya jazeyer

...et de cheb Mami la chanson ;

  • zagartou ya niswen

En juin 2008, Cheb Wissem propose sur Myspace un mix de son deuxième album.

Cet album contient 8 titres, mais le mix est composé de 7 morceaux.

 

la première chanson est fil gorba da3 chbebi, ensuite Bye Bye ya Lela, La ma Tibkich ya Limima, Nibguik Nibguik, Jamais Ninsa, La3bed, Pardon Omri.


En 2009, Wissem prépare son mémoire de fin d'étude dans le cadre d'un maîtrisât en musique et musicologie : son domaine de prédilection est : « Le métissage dans la musique du Raï algérien ». Pour ce travail son directeur de mémoire n'est autre que le célèbre musicologue et pédagogue tunisien Ridha Benmansour. Il explique que du raï à la pop, il reste un adepte du métissage qu'il définit comme un courant important de la création musicale artistique contemporaine, tant savante que populaire. Cette création est selon Wissem fondée sur les richesses des rencontres qui adoptent des emprunts interculturels sous des formes extrêmement variées dans toute l'universalité du terme.

Ses ambitions

 

Wissem souhaite avant tout mettre à profit ses connaissances musicales et participer activement à l'essor de la nouvelle musique du Maghreb et orientale, mais aussi permettre en tenant compte de ses éléments traditionnels de la faire émerger dans le paysage musical occidental. Il cherche actuellement à se faire produire pour son prochain album. Meurtri par le drame de Gaza en 2008, il se mobilise pour l'aide humanitaire d'aide médicale et particulièrement le projet de soutien aux enfants de Gaza : "Des talents pour Gaza". Il oeuvre régulièrement contre l'injustice et la Paix dans le monde.

Articles connexes