Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Hoba Hoba Spirit

Hoba Hoba Spirit

Hoba Hoba Spirit est un groupe musical de fusion originaire de Casablanca incorporant différentes tendances musicales, créé en 1998.  Etendard d'une jeunesse marocaine en détachement des rigueurs et coutumes ancestrales, ce groupe pratique le fusion rock, afro, gnaoua et reggae. Il présentent des textes engagés, en arabe dialectal, français ou anglais, révèlent un point de vue critique à l'égard de la société marocaine. Créé dans les années 1990, le groupe collabore notamment avec Don Bigg, célèbre rappeur marocain (qui a ensuite pris le camp de la dictature marocaine). Ici, on chante comme on parle, on joue comme on vit… avec un besoin viscéral de faire la fête !

Depuis 2003, Hoba Hoba Spirit incarnent la "Nayda", le réveil, le nom qui désigne la dissidence marocaine. Cette année-là, alors que le pays est sous la pression des islamistes, quatorze musiciens dont deux membres d'Hoba Hoba Spirit, sont accusés de bafouer les valeurs musulmanes. Leur crime : porter des cheveux longs et écouter Metallica.

Arrêtés, décrits par la presse comme des égorgeurs de chats et des adorateurs de Satan, ils font jusqu'à plus d'un mois de prison avant d'être blanchis en appel. À l'époque, Tracks avait rencontré à Casablanca Hoba Hoba Spirit. C'était quelques mois après la libération de Saad, le bassiste du groupe.

Biographie et évolution musicale

Reda et Aboubakr sont collègues de bureau. Le premier est vaguement guitariste, il a joué en France dans des groupes de rock d'étudiants où il interprétaient indifféremment les Clash ou Iggy Pop. Aboubakr, lui, n'a rien d'un percussionniste. Ensemble, ils chantent des nuits entières le répertoire du vieux rai, du rock, du gnaoui. Les soirées entre amis sont leur seul objectif.

Hoba hoba spirit a fait leur succès et les a fait connaître auprès du grand public. Certaines chansons, comme Bienvenue à Casa et Gnawa Blues, sont devenues cultes; A travers eux, le Maroc présente une jeunesse désirant à tout prix se détacher de la rigueur des coutumes ancestrale, le groupe compose des chansons innovantes mêlant rock, reggae, un peu de rap (notamment avec Bigg. Les paroles chantées sont chantée en arabe dialectal, en français et en anglais qui rendent des textes critiques à l'égard de la société marocaine.Cette formation se définit comme un groupe de Haiha Music et obtient un vif succès auprès de la jeunesse urbaine marocaine. Hoba Hoba Spirit, c’est avant tout une équipe originale qui trace sa route à travers le paysage musical marocain !Ils mélangent les langues (Français et darija) et les cultures, les sons et les rythmes, les couleurs et les saveurs. Deux albums et des années de concerts, pour finir par s’imposer à leur public marocain comme des« porte-parole de ceux à qui on a coupé la parole ». Aboubark possède une voix chaude, ample et un jeu de derbouka énergique. Reda, lui, écrit les paroles, et se complait dans des rythmiques de guitare funk/chaâbi.
Leur musique est à l’image du Maroc contemporain : un creuset où cohabitent, s’affrontent et fraternisent des influences africaines, arabes, berbères et occidentales. Il est impossible de leur coller une étiquette : leurs influences musicales vont du rock au reggae, en passant par le raï oranais, les gnaouas, la folk et les Nass Al Ghiwane (un groupe marocain des seventies cultissime au Maghreb).

Leur musique, porté par l'élan de la jeunesse marocaine, se trouve dans un contexte particulier. Quant bien même les penseurs conservateurs prétendent que Hoba Hoba Spirit est un groupe de satanistes, ou que le groupe valorise l'homosexualité , le groupe se retrouve directement lié aux attentats de Casablanca du 16 mai 2003, et se voit interrogé par les autorités marocaines.
Le leader du groupe, Réda, qualifie cependant la formation d'apolitique et ne véhiculant aucune propagande politique que ce soit dans sa musique.

 

Membres de la formation

  • Reda Allali : guitare et chant
  • Anouar Zehouani : guitare
  • Adil Hanine : batterie
  • Saad Bouidi : guitarre basse
  • Othmane Hmimar : choeur et percussions
  • Abdessamad Bourhim




Discographie

Albums

  • Hoba hoba spirit (2003)
  1. Casa
  2. Soudani
  3. Maricane
  4. Gnawa Blues
  5. Fine Ghadi Biya
  6. Basta Lahya
  7. La tele
  8. La'hrig
  • Blad Schizo (2005)
  1. Jamal
  2. Blad Schizo
  3. Chalala...
  4. Ma Ajebtinich
  5. El Kelb
  6. Aourioura
  7. El Caïd Mötorhead
  8. Seddina (wa choukrane)
  • Trabando (2007)
  1. Hoba's Back
  2. Intikhabat
  3. Fhamatôr
  4. Kalakh
  5. Baz Feat. Bigg
  6. Maradona
  7. Zerda
  8. Tiqar
  9. Marock'n Roll II
  10. Miloudi
  11. Trabando
  12. Super Caid
  • Gouddam El (2008)
  1. Radio Hoba
  2. Hyati
  3. Wakel Chareb Na3ess feat. Stati
  4. Kanou Shah Jdoudna
  5. 60%
  6. Rabe3a
  7. Femme Actuelle
  8. Arnaque Mondiale
  9. El Gouddam
  10. Spoutnik
  • Nefs et Niya (2010)
  1. Bab Sebta
  2. Les Anesthésistes
  3. Armée Bendir Dark
  4. Terroristes
  5. Black Moussiba
  6. Fawda
  7. Assaghira Qanat Al
  8. Le Debil
  9. Happy Hour
  10. Qadi Hajto
  11. Nefs et Niya


Compilation

Les chansons Fine Ghadi Biya Khouya, Basta Lahya et Casa figurent sur la compilation Stoune2, distribué par le magazine Telquel. Les titres Blad Skizo , Ma Ajabtinich et L'Kelb sont dans la compilation Stoune3 du même magazine.

 

Critiques et ce que l'on dit d'eux

  • Hoba Hoba Spirit, un groupe résolument moderne, aux textes engagés et ouvert à toutes les influences chantés par un Réda Allali survolté et jubilatoire (…)Ils suscitent l’enthousiasme, la ferveur et sont repris en coeur dans une ambiance chaleureuse et festive.Le Matin du Sahara (Maroc), 9 mai 2005
  • Étonnants d’énergie et de prouesses verbales, Hoba Hoba Spirit figurent désormais comme l’un des groupes les plus prometteurs. S’imposant sur la scène d’Essaouira en 2003 et 2004, les Hoba Hoba Spirit ont en l’espace de quelques années converti tout un public à leur concept de «haïha music», où rock festif, cynisme et auto dérision cohabitent dans le meilleur des mondes…
  • Des textes incroyablement chaleureux, souvent drôles et définitivement inclassables. Exit urban guide (Maroc), mai 2003
  • Hoba Hoba Spirit, véritable école de la déconne verbale en tous genres (…) Superbe dernière révélation d’Essaouira. Le Journal hebdomadaire (Maroc), 15 mai 2004
  • Ils savent si bien retranscrire la réalité du moment à travers des textes truculents, des sons jubilatoires et avant tout une joie de vivre communicative, qui relègue tout au second plan. En ce sens, leur concert fut unique et transcendental. Le Journal hebdomadaire (Maroc), 5 juillet 2003.
  • Hoba Hoba Spirit, rockers jubilants et fabuleusement déjanté. La Vie éco (Maroc), 4 juillet 2003
  • « Détonante. Étonnante. Enfiévrée. Hors-pair. La musique de Hoba Hoba Spirit est un délicieux patchwork de rythmes. Car Réda Allali et ses acolytes sont des alchimistes de la musique jonglant entre Rock, Rap, Reggae. Des styles qu’ils injectent dans les musiques marocaines, Alaawi, Gnawa ou Chaâbi. » 2M Télévision juin 2004
  • Entre le festival d’Essaouira ou ils ont littéralement mis le feu à la foule, un premier album en vente et un public qui reprend les paroles des chansons en concerts, les Hoba Hoba Spirit cartonnent avec maestria. Femmes du Maroc ( février 2003 )
  • La jeunesse marocaine plus belle et plus libre que jamais, vibrant aux textes du jeune groupe casablancais Hoba Hoba Spirit, souvent décapants, et qui sont l’expression de la vie, et du talent du Maroc qui bouge - Le Matin du Sahara ( 01 07 03 )
  • « La grande découverte est sans nul doute les Hoba Hoba Spirit, un groupe qui a pu toucher les jeunes à travers des paroles et une rythmique mêlant le chaâbi, le gnaoui et le reggae. Emigration clandestine, rêve américain et extrémisme, autant d’amères réalités chantées dans un carcan d’espoir»-
  • « Le groupe de fusion Hoba Hoba Spirit vient d’enflammer le festival d’Essaouira » - Les Inrockuptibles ( 09 07 03).
  • Sur scène ça explose de partout. Tout le monde devient fou. 2M télévision

 

http://3.bp.blogspot.com/_69ruLzlRx5k/RpPuMLqpTwI/AAAAAAAAAOQ/4Ef-d0cTlDE/s400/hoba-hoba-spirit.gif

Voir aussi


Liens internet