Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Mustapha Toumi, le parolier engagé

Mustapha Toumi, le parolier engagé

Mustapha Toumi (14 juillet 1937 à Alger) est un  poète, parolier et compositeur algérien. Il a composé des textes pour  les plus grands de la chanson algérienne. Il doit sa notoriété notamment pour avoir écrit  le célébrissime  «Sobhan Ellah Ya Eltif» interprété par le grand Hadj M'hamed El Anka qui était son voisin de la Casbah.

Artiste engagé, il  milite dans les rangs du FLN et participe en 1958 à La voix de l'Algérie libre et combattante (radio clandestine). Après 1962, il est responsable des affaires culturelles au ministère de l'Information et responsable du Parti unique.

 

Ses œuvres restent à jamais gravées pour la mémoire collective. Parallèlement, il collabore à plusieurs journaux et revues. Il est l'initiateur de plusieurs manifestations culturelles d'envergure internationale organisées en Algérie. En 1990, il crée un parti politique qui ne résistera pas au temps faute d'ouvrage populaire. M. Toumi se consacre depuis sa retraite à l'écriture et compte éditer un ouvrage relatant sa riche expérience dans des domaines aussi variés que la culture et la politique.

 

Il fut d'abord poète dans l'art poétique au début des années 50, au temps de l'époque coloniale où le journal de gauche, Alger Républicain lui publiait ses poèmes.

«Sobhan Ellah Ya Eltif» est une qacida exclusivement algérienne, écrite dans le même style et dans les structures identiques des grandes et classiques œuvres chantées du chaâbi.

Mohamed Lamari lui doit un bon nombre de titres qui ont établi sa renommée comme  Africa, que Mohamed Lamari a chanté et aussi la chanson sentimentale, Ya N'Djoum.

Mustapha Toumi a écrit pour Miriam Makeba, la star de la chanson engagée africaine et universelle et  Warda el Djazaïra.