Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Mohamed Lamari

Mohamed Lamari



Mohamed Lamari (né à Alger, le 11 octobre 1940)  a marqué de son empreinte la musique algérienne des années 50, si riche en talents. Un timbre de voix savoureux et charmeur fait de lui un des chanteurs les plus originaux, un artiste de variété aussi prisé que les artistes occidentaux de son époque.  Mohamed Lamari  doit un bon nombre de titres à Mustapha Toumi qui ont établi sa renommée comme Africa, que Mohamed Lamari a chanté et aussi la chanson sentimentale, Ya N'Djoum

 

En 1955, il a enregistré son premier disque sur la marque Eldjamal ; les chansons de cet album étaient des chansons oranaises sur des paroles de cheikh Khaldi et composées par Boualem (accordéoniste de l'orchestre Blaoui).

En 1957, le label Teppaz, s'intéressa à lui, comme elle le fit pour les jeunes talents de son époque.

En 1958, il enregistre avec le label discographique Dounia.

En 1969, habillé d'un élégant costume blanc et portant un nœud papillon, il avait interprété les chansons phares Bladna (notre pays), paroles écrites par le poète et parolier Mustapha Toumi (auteur de Seb'hane yaltif chantée par El Anka) et musique composée par Blaoui El Houari, Le Vietnam de Mustapha Toumi et composition signée Mohamed Lamari, Falestine (Palestine), écrite par Mustapha Toumi et musique de Tayssir Akla, Djazaïri (Algérien), paroles de Habib Hachelaf et musique de Haddad El Djilali et Rana h'na (Nous sommes là) dont la musique est composée par Lamari.

Mohamed Lamari - Che Guevara (1975) محمد العمّا ري