Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Adnan Alami El Bachari

Adnan Alami El Bachari

La philosophie soufie, se sert en outre de la musique et du chant, pour trouver l'union avec Dieu et le mysticisme religieux. Cette musique spirituelle devient alors avec ces musiciens une cérémonie à part entière. Le dhikr (prière comparable à une litanie, où le nom de Dieu est inlassablement répété jusqu'à prendre le corps puis l'esprit, amenant ainsi à un état de transe et à un anéantissement de la conscience), par exemple, peut être un point culminant du samâa dans la plupart des confréries, point culminant qui, selon les lieux et les croyances, s'appelle parfois hadra(assistance), imara (désignant la plénitude) ou encore le halqa (cercle). Quand au hadra, il désigne la veillée mystique.

 

 

Les pays d’Afrique du Nord et du Maghreb en particulier connaissent de nombreuses formes d'expressions religieuses. Il est évident qu’on pense d’abord à l’Islam orthodoxe. Mais celui-ci n’accorde guère une place essentielle à la pratique musicale, contrairement aux confréries soufies quelles qu’elles soient.

Nous avons cependant tous en tête l’appel du muezzin, l’adhan, lancé du haut des minarets avant les cinq prières quotidiennes de l'Islam.

Cette psalmodie de formules proclamant la grandeur d’Allah sert à appeler le fidèle à se rendre à la mosquée ou à s’adonner à la prière. Les styles peuvent varier fortement d’un pays à l’autre, d’autant plus que l’adhan, dans toutes ses variantes, est pratiqué à travers le monde musulman.

Autre expression importante liée à la religion musulmane : la lecture du Coran. Celle-ci est en général plus qu'une simple lecture. On parle de cantillation ou de psalmodie. Sans être un chant à proprement parler, c’est une pratique qui demande une connaissance des modes musicaux et varie donc selon les traditions locales

Il existe de nombreux chanteurs et nous tenons à vous présenter Adnan, l'un de ces artistes fassi qui est déterminé à consacrer sa vie pour la musique religieuse et il y parvient avec brio. 

http://natureculture.org/wiki/images/2/25/ADNANALAMIELBACHARI.jpg

Adnan Alami El Bachari (né à Fès le 1er octobre 1981) est un jeune chanteur soufi.

Biographie

Adnan grandit dans une fratrie de huit enfants à Fès. Le père est un descendant direct de Sidi Abdeslam Ben Mchich Alami, un des précurseurs du soufisme marocain.

Il apprend les chants spirituels au sein de la Confrérie Qadiriyya Bûtchichiyya avec le cheikh de la zaouïa de Sidi Mekhtar Kadiri Boutchich par l'entremise de son père Abdelkader Boutchich. Cette confrérie Qadiriyya Bûtchichiyya est également très implantée au Maroc et compte de très nombreux disciples dans toutes les couches de la société marocaine.

Adnan poursuit également la pratiques du samâa par les plus grands cheikh de cet art : Haj Mohammed Elouadriri et Haj Mohammed Elmekki Chraïbi ainsi que que Abd Lhak Laatar.

La zaouïa sidi Kacem ben Rahmoun connue pour ses spectacles de haute facture ne manquent pas d'attirer les fans de cet art ancestral. Elle se situe à Zkak Lhjer dans la médina de Fès et Abdlhak Laatar de la zaouïa Laatar est située à Bourjoue dans la même médina de Fès.

http://natureculture.org/wiki/images/c/c4/ADNANIMG_2274.JPG

Participations

  • Festival en l'honneur des 12 siècles de la ville de Fès qui s'est déroulé en mai 2008
  • Festival de Chefchaouen à l'occasion du premier festival de samaa organisé en 2006

Il participe activement à de nombreux concerts organisés par des associations régionales marocaines.

On le voit notamment en 2010, au concert organisé pour la commémoration de sidi Abdelatif Benmansour qui a été pendant sa vie, l'une des figures de proue du Madih et Samaa.

http://natureculture.org/wiki/images/f/ff/Sphere_calig.gif

Discographie

En octobre 2011, il réalise avec son groupe un premier album de musique soufie.

Voir aussi