Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Pour quelles raisons les marocains participeront-ils à la Manifestation du 20 février ?

Pour quelles raisons les marocains participeront-ils à la Manifestation du 20 février ?

sondage.jpg

On pourrait citer une longue liste de problèmes. Parmi eux : une pauvreté rampante dans de très larges couches de la population, l'absence d'emploi pour un cinquième (ou un quart ?) de la population jeune en âge de travailler, l'énorme proportion des illettrés après plus d'un demi-siècle d'indépendance, le chômage et la démoralisation des diplômes, et le manque de perspectives pour la masse des scolarisés et des jeunes, enfin les inégalités exceptionnellement fortes et choquantes entre riches et pauvres. Je m'en tiendrai là pour ne pas lasser les lecteurs.

Les voix qui s'élèvent pour réclamer pacifiquement, mais de façon décisive, les réformes indispensables, le font aujourd'hui parce qu'elles ont perdu espoir dans la capacité du régime marocain, tel qu'il est actuellement, à trouver les solutions adéquates a ces problèmes. Raison essentielle : l'absence de démocratie véritable, avec un parlement et des assemblées élus dans la transparence et les garanties légales nécessaires. La racine de cette carence se trouve dans une constitution imposée, qui refuse l'essentiel des pouvoirs au peuple pour les concentrer entre les mains de l'institution monarchique.

Les premiers résultats provisoires indiquent quelques éléments !

Si 35%, des votants indiquent une confiance totale au Roi du Maroc qui doit décider du Destin des administrés du Royaume chérifien par la volonté de Dieu, soulignons que 38% des votants demandent expressément une manifestation afin de contrer la corruption des élites du Pouvoir. 12% des marocains veulent également un changement ou un remaniement politique, 10% réclament plus de dignité et de protection sociale des administrés ! 4% indiquent des manquements à la liberté ! Ce qui indique que 64 % des votants réclament du changement par rapport à la situation actuelle !

Manifestation pour la fin de la corruption et plus de dignité sera prévue le 20/02 au Maroc 

Le Maroc est exposé au même type de soulèvement qu'en Tunisie

20 février au Maroc : les associations de défense des droits de l’Homme soutiennent la manifestation

Certains journalistes marocains avaient lancé des accusations farfelues parfois contradictoires sur des leaders supposés du mouvement qui seraient, athées, chrétiens, alcooliques, pro polisario, membres des services secrets algériens, membres de l’Église du pasteur qui a brûlé le coran...Ces méthodes de propagande, ressemblent aux méthodes scandaleuses employées en Tunisie et en Egypte contre les manifestants qui ont été traités de terroristes et ont été diabolisés par les médias proches du pouvoir. Un journaliste français a même été influencé par cette propagande anti-20-février, et fait son méa culpa en vidéo sur Europe1.