Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Hommage au chantre Joe Amar

Hommage au chantre Joe Amar

http://www.natureculture.org/wiki/images/f/f4/Jo_amar.jpg

Jo Amar (né le 1er juin 1930 à Settat, au Maroc - décédé le 26 juin 2009, Woodmere, New York) fut un chanteur marocain, très apprécié en Israël et auprès de la communauté juive internationale en tant qu'expert en cantilation liturgique hébraïque.

Il officiait au Maroc depuis les années 1940 comme chantre liturgique et s'établira en Israël en 1956 dans le Mochav de Yad Rambam.

Amar était doté, au moment de sa alya, d'une grande expérience musicale et l’une parmi ses chansons phares qui s'intitule Yismah Moché est devenue une référence en Israël.

Il était également connu pour son action contre l'establishment ashkénaze dans le pays. Remuant les foule, Jo Amar était considéré comme le roi de la musique sépharade, et on se souvient de sa voix retentissant claire comme une cloche. Le public tombait directement sous son charme pour son style élégant.

 

 

Après avoir tenté en vain, à l’époque, d’introduire la musique orientale dans le répertoire musical israélien, l'artiste a quitté Israël en 1970 pour s’établir à New York pour s'installer à Los Angeles.

Jo Amar a publié une anthologie de la musique liturgique juive du Maroc et a enregistré plus de 20 albums, dont deux produits avec l' Orchestre andalou d'Israël.


Il a organisé de nombreux séminaires, aux USA et en Europe, et est devenu rapidement un chantre très prisé, partageant son temps entre les deux continents.

Il a donné de nombreux concerts en Israël pour donner des concerts et le chantre avait même été la vedette d’une publicité en 1987. Il s'est produit de nombreuses fois avec l’Orchestre Andalou d'Israël.

Jo Amar rendit l'âme, à l'âge de 79 ans, au domicile de son fils. Il souffrait de la maladie de Parkinson. Il a été inhumé au Moshav Yad Rambam, situé au centre d'Israël.