Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Jo Amar, chanteur marocain en Israël

Jo Amar, chanteur marocain en Israël

 http://dafina.net/forums/file.php?49,file=210045,filename=jo_amar_2.jpg

Jo Amar (né  le 1er juin 1630 à Oujda, au Maroc - décédé le 26 juin 2009, Woodmere, New York)  fut un chanteur marocain, très célèbre en Israël et auprès de la communauté juive internationale.

Expert en cantilation liturgique, depuis les années 1940, il officiait pendant sa jeunesse comme chantre liturgique au Maroc.

Il est monté en Israël en 1956 pour s’installer dans le Mochav de Yad Rambam

Amar  avait déjà acquis, au moment de sa alya, une grande expérience musicale et l’une de ses chansons, Yismah Moché, est devenue une référence en  Israël

Il était également connu pour son action contre l’establishment ashkénaze dans le pays. 

Il était le roi de la musique sépharade et sa voix retentissait claire comme une cloche en charmant tout son public dans un style très élégant.  

Après avoir tenté en vain, à l’époque, d’introduire la musique orientale dans le répertoire musical israélien. Jo Amar a quitté Israël en 1970 pour s’établir à New York pour déménager ensuite à  Los Angeles.

Il a publié une anthologie de la musique liturgique juive du Maroc et a enregistré plus de 20 albums, dont deux produits avec l' Orchestre andalou d'Israël.

Il a organisé de nombreux séminaires, aux USA et en Europe, et est devenu rapidement un chantre très prisé, partageant son temps entre les deux continents. 

Il se rendait parfois en Israël pour donner des concerts et avait même été la vedette d’une publicité en 1987. Il s’est produit de nombreuses fois avec l’orchestre andalou d’Israël. 

Jo Amar est décédé à l'âge de 79 ans, au domicile de son fils. Il souffrait de la maladie de Parkinson. Il a été enterré au Moshav Yad Rambam, dans le centre d'Israël.

 09amar190.jpg

 

 

Vous remarquerez sur cette vidéo la présence de nombreux hommes politiques israéliens de l'époque comme Shimon Peres, Shamir, Levi etc....dans cette chanson Jo Amar exprime une plainte que je traduis pour vous :

je suis parti à l'agence pour l'emploi , on m'a demandé d'où je venais ? J'ai répondu de Pologne,.... ils m'ont dit entrez (vous êtes engagé) ! 
Je suis parti à l'agence pour l'emploi ils m ont demandé d'où je venais ? J''ai répondu du Maroc,...ils m ont répondu sors d'ici !

  • Qu'en conclure ? Cette chanson aurait été interdite d'interprétation dans la plupart des pays arabes de l'époque où il l'interprète...Pourtant dans le contexte de cette représentation, il la chante devant les hommes politiques de tout bord, en Israël, où on a encore le droit d'exprimer ses plaintes sans craintes !