Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Mohamed Ghaffour

Mohamed Ghaffour


Mohamed Ghaffour
(né le 5 mars 1930 à Nédroma à Tlemcen fut un brillant maître de musique arabo-andalouse et de hawzi algérien.

Biographie
C'est à Nédroma en Algérie qu'est né en 1930  le futur Cheikh Mohamed Ghaffour.

Ce musicien de talent est venu avec sa voix, son chant puisé dans le répertoire des vieux poètes - musiciens de la région, Ben M'saïb, Ben Sahla, Cheikh Rémaoun, Kaddour Ben Achour (représentant du Dey d'Oran pour la circonscription de Nedroma, naquit dans à Tlemcen en 1850 célèbre pour avoir composé de nombreux poèmes et panégyriques dans la doctrine soufie et décédé en 1938) et tant d'autres donner un souffle nouveau à la musique populaire algérienne.


Il rejoint l'un des nombreux orchestres de la ville, celui de Hadj Ghenim Naqqache où il apprend la darbouka pendant trois mois, puis la mandoline durant deux ans.


Ensuite il rejoint un autre maître, Driss Rahal avec qui il reste jusque en 1953. Le reste ce sont les cercles littéraires de la Mesria et Tarbiaâ qui le formeront. C'est là que le jeune Ghafour apprend à se maîtriser, à évoluer artistiquement.


En 1962, à l'indépendance de l'Algérie, Cheikh Mohamed Ghaffour reconstitue son orchestre et imprime un cachet nédromi à la musique andalouse par ses noubas plus légères et moins académiques que celles de Tlemcen, ainsi que par ses chants et ses qacida tirées d'auteurs et de compositeurs nédromis comme M'Hammed Remaoun et surtout Cheikh Kaddour Ben Achour Zerhouni. Après une première participation au festival de la musique andalouse de 1967 à Alger, Cheikh Mohamed Ghaffour donne le nom de El Moutribia El Mouahidia à son ensemble.


C'est alors que feu M'Hamed Bouri prend en charge la carrière du Maître pour le faire connaître du grand public. Ainsi Mohamed Ghaffour participe au 2ème festival de musique andalouse en 1969 à Alger ou il obtient le premier prix grâce à sa célèbre chanson "Welfi Meriem " (texte de Cheikh Kaddour Ben Achour Zerhouni).


Cheïkh Mohamed Ghaffour s'est détaché de ce monde pour se consacrer à Dieu après une carrière musicale plutôt riche. Il appartint à la Zaouïa Ziania. Rappelons aussi qu'il sera fortement imprégnée par cette zaouïa. Il va être fidèle, sa vie durant, à sa fréquentation, à son enseignement et à ses pratiques religieuses. (source).



Liens internet