Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Brahim El Alami

Brahim El Alami

Brahim El Alami (né en 1930 - décédé en 1992) est un chanteur auteur-compositeur populaire marocain originaire de Casablanca. Il avait occupé pendant plusieurs années la fonction de chef de l'orchestre régional de Casablanca avant de partir en retraite à la fin des années 80. Son nom est associé à la musique moderne et compose pour les plus grands comme Naïma Samih et Ismaïl Ahmed.      

 


Biographie et évolution musicale

L'interprète de "Yannassi", avait fait ses débuts, dans les années 40, comme flûtiste dans l'Orchestre de "Al Maytam Al Bidaoui", dirigé à l'époque par Maâllem Mohamed Zniber, avant d'intégrer la radio dans les années 40 et opter pour le oud.

Son frère aîné, Mohamed El Alami Aziz, musicien épris de musique andalouse et de malhoun, détectera très tôt ses prédispositions artistiques et pèsera, dans ce sens, sur sa destinée, en l’orientant vers le monde de la musique et de la chanson.

Il entreprend son apprentissage auprès des plus illustres chioukhs de la musique et de la chanson casablancaises, tels le maître de la cithare (kanoun), Haj Aboubakr Talbi, fondateur de l’Orchestre "A-Chabab" ; de Abdeslam Zakaria, surnommé le Prince du Violon et du fin connaisseur de la chanson orientale, Mohamed Lahrizi.

En 1944, sa famille vient s'installer à Derb sultane, où il vivra son enfance et suivra à l'École des Notables, de la rue de Mogador.

C'était en 1957, qu'il interpréta, en effet, "Mahla Ifrane". Un texte simple, certes original pour l'époque, et une rythmique légère avec une forte touche de vivacité.

 

Chanteur prolifique, son répertoire compte plusieurs mélodies devenues des tubes qu'il s'agisse de chansons à thématique sociale, d'amour ou de chants patriotiques.

Brahim El Alami fut une figure marquante de la chanson marocaine dite moderne dont il est l'un des précurseurs. Il est parmi ceux qui ont contribué à en assoir les fondements dans l'euphorie des premières années de l'indépendance.

Il décède en 2002.


Chansons connues

  • " Ya lli sourtak bin aâynaya"
  • " Nassi al aâhd "
  • " Hada chehal ma souwelti fiya "
  • " M'ahla Ifrane "
  • " Anta rak dari"
  • " Doub ya galbi doub"
  • " Gadbane aliya "
  • " Khalik maya"
  • " Khalini ba iid"
  • " Ya ssakhi biya"
  • " Ya salam "
  • " M'ssak m'ssak"
  • " Allah issamhek"
  • " Layali l'aiid"
  • " Touba touba"
  • " Ya lbida"
  • " Lile wana sahrane"
  • " Ya li dabe fi hawak albi"
  • " dhalimni lih"
  • " Ya habibi tal ghiabak"
  • " Dima nkhamem fik"

 

Voir aussi

  • Musique marocaine

 

Liens internet

Récupérée de « http://www.wikimusique.net/index.php/Brahim_El_Alami »