Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Maroc : Oussama El Khlifi sauvagement battu par la police marocaine

Maroc : Oussama El Khlifi sauvagement battu par la police marocaine

La police existe en principe pour protéger, les gens ! Cette affaire ressemble étrangement à l'affaire du meurtre impuni commis par les forces de l'ordre du Maroc contre la personne de Karim Chaïb, premier martyr de la contestation marocaine.

Au Maroc, c'est tout le contraire qui se passe : Oussama El Khlifi, jeune informaticien marocain et porte parole du Mouvement pacifiste du 20 Février vient d'être, sauvagement tabassé à mort par les forces de l'ordre marocaine lors de la marche organisée à El Massira, Témara. Il est en ce moment dans un état critique et a été transporté à l'hôpital Sidi El Hassan, à Témara. Voilà comment le Gouvernement marocain chouchoute sa jeunesse ! 

"J'ai l'impression que je suis au coeur d'une dynamique politique qui me dépasse parfois", disait le jeune homme, toujours pressé entre les réunions avec d'autres militants du mouvement, les ONG, les partis politiques. Oussama El Khlifi racontait qu'il avait débuté "très tôt en politique, dans la Jeunesse de l'Union socialiste des forces populaires" (USFP). "Mais j'ai vite déchanté parce que je suis contre sa participation au gouvernement". "Après mon bac en 2005, j'ai suivi des études en informatique dans une école privée. J'ai ensuite trouvé des petits boulots que j'ai quittés rapidement. Aujourd'hui, je suis au chômage". (source). Sa tête était mise à prix par le Makhzen et un groupe Facebook haineux appelait à sa mort !

Il se trouverait actuellement aux urgences de l’hôpital Avicenne à Rabat. Certains de ses amis parlent de « traumatisme crânien » et d’« hématomes au visage » (Voir photo). Et son père aurait entamé une grève de la faim en face de la préfecture de police de Rabat.

Oussama-El-Khlifi-copie-1.jpg

243769_125219970890065_100002061883786_195121_3451031_o.jpg

 Oussama-El-Khlifi-copie-2.jpg

Oussama Elkhlifi et des jeunes démocrates huent après le discours de Mohammed VI

Maroc : Oussama el Khlifi nominé comme Personnalité de l'année 2012 par les auditeurs d'Aswat