Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Maroc : Festivals, liberté de création et droits d'auteurs

Maroc : Festivals, liberté de création et droits d'auteurs

http://natureculture.org/wiki/images/0/0b/L7a9ed_70_o.jpg

Le festival Mawazine bat son plein et le Maroc accueille des artistes de renommée internationale.
Afin que nos hôtes ne repartent pas avec une idée faussée de ce qui se passe dans notre pays, il est de votre responsabilité de les sensibiliser et de les interpeler, lors des rencontres que vous aurez avec eux, sur deux questions importantes liées à la liberté d’expression créative.
 

La première, c’est bien entendu la condamnation à un an de prison ferme de Mouad Belghouat, alias Lhaqed, pour les paroles de ses chansons.
Ce jeune rappeur de 24 ans, engagé dans le mouvement de contestation du 20 février, et qui dénonce dans ses textes la corruption qui sévit au Maroc, l’injustice sociale, les réformes de façade et les abus de la police, fait l’objet d’un acharnement judiciaire. Il avait déjà été condamné en janvier suite à la plainte d’un membre d’un groupe de jeunes royalistes pour coups et blessures à quatre mois de prison ferme, qu’il avait déjà purgés en préventive. Mouad Belghouate a été arrêté une seconde fois le 29 mars. Son procès, pour outrage à la police, a été marqué par de nombreux incidents d’audiences et vices de formes, par des tentatives d’intimidation contre ses proches et par le rejet de toutes ses demandes de liberté provisoire. Il a été condamné le 11 mai dernier à un an de prison ferme et à 1000 dirhams d’amende. Il est actuellement enfermé à la prison de Oukacha à Casablanca.
 
La seconde concerne la possibilité même de créer qui est entravée par les graves dysfonctionnements du Bureau marocain des droits d’auteurs (BMDA).
Cette instance, qui dépend du ministère de la Communication, a le monopole légal de la représentation des auteurs, quelle que soit leur discipline. Elle a failli à ses missions essentielles : protection des œuvres, défense des intérêts des créateurs, auteurs et artistes marocains, au Maroc et à l’étranger, collecte des droits d’auteurs et des droits voisins et redistribution des sommes collectées. De plus, elle s’est illustrée depuis de nombreuses années par son manque de transparence.
La pétition pour réclamer un audit de cette instance a déjà recueilli plus de 660 signatures. Vous pouvez signer la pétition en ligne à l’adresse suivante : http://www.lapetition.be/petition.php?petid=10888
 
La liberté d’expression et de création au Maroc dépendent de notre mobilisation à tous. 

-- 

Racines

Association pour le développement Culturel au Maroc et en Afrique

Représentant du réseau Arterial Network au Maroc

résidence nisrine, rue nisrine, appt c4,

mers sultan, 20 140, casablanca, maroc

+ 212 5 22 22 79 66 – info@racines.ma 

www.racines.ma

www.artsinafrica.com 

www.arterialnetwork.org