Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Examen des moyens de restructurer le centre des musiques arabes et méditerranéennes (Cmam)

Examen des moyens de restructurer le centre des musiques arabes et méditerranéennes (Cmam)

Les moyens de restructurer et de revoir le programme de travail du centre des musiques arabes et méditerranéennes (Cmam) « Palais Ennejma Ezzahra » à Sidi Bou Said a été au centre d’une réunion de travail tenue lundi au siège du ministère de la culture, en présence du directeur du Centre Sofiène Fekih.

http://a402.idata.over-blog.com/500x375/1/50/59/42/album-Mario-Scolas----photos-du-Maroc/P1100356.jpg

L’accent a été mis à cette occasion sur le rôle scientifique et culturel du Cmam qui, depuis sa création en 1991, s’est employé à favoriser l’interdisciplinarité dans le domaine de la musique et à conserver et à diffuser le patrimoine musical grâce notamment à sa phonothèque nationale, pièce maîtresse chargée de la collecte du patrimoine musical tunisien en vue de le mettre à la disposition des chercheurs en matière de musique.

http://img.over-blog.com/600x399/1/50/59/42/buena-vista-socail---Jean-claude-Marot/1-IMG_4755.JPG

Lors de son intervention, le directeur du palais Ennejma Ezzahra a mentionné un certain nombre de problèmes et de difficultés auxquels fait face le Centre citant en premier lieu l’insuffisance de ressources humaines et l’état actuel du palais (construit entre 1912 et 1922 par le peintre et musicologue le Baron d’Erlanger) qui nécessite une intervention urgente en matière de restauration et de réaménagement.

A cet effet, le ministre de la culture, Mehdi Mabrouk a appelé à la formation d’un groupe de travail entre le centre et l’Institut national du patrimoine de Tunis (INP) pour examiner les modalités à engager en vue d’entamer les travaux de maintenance et de restauration nécessaires.

Evoquant le volet organisationnel du centre, le directeur a soulevé l’importance de mettre en place une structure chargée de l’organisation du centre afin d’améliorer sa gestion ce qui permettra de préserver l’image de marque du centre qui avait obtenu en 2008 le prix Lois-al Faruqui décerné par la société d’Ethnomusicologie de l’Université de l’Indiana (USA) et en 2009 le prix de l’académie arabe de musique relevant de la Ligue des Etats Arabes.

http://auto.img.v4.skyrock.net/6787/89396787/pics/3193659027_1_2_D4UbSwWP.jpg

De son côté, le ministre de la culture a insisté sur la nécessité de diversifier les activités scientifiques et de recherche du Centre et de veiller à la numérisation du fonds de la phonothèque nationale du centre qui comporte des documents sonores et des enregistrements variés et rares formant un patrimoine phonographique très important, qui nécessite la mise en place d’une stratégie de sauvegarde et de conservation appropriée.

Le centre, a-t-il relevé, devrait diversifier ses activités surtout que l’année culturelle 2014 sera marquée par la célébration du 80ème anniversaire de la création de la troupe Rachidia, du centenaire de la naissance de l’artiste tunisienne Saliha et de la commémoration du cinquantième anniversaire du décès du musicien et chanteur Khemais Ternane.

 

http://img.over-blog.com/600x399/1/50/59/42/buena-vista-socail---Jean-claude-Marot/1-IMG_4760.JPG