Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Line Monty, la "Glamoureuse d’Alger" qui chante si bien l'arabe

Line Monty, la "Glamoureuse d’Alger" qui chante si bien l'arabe

Il est des noms d'artistes qui ont laissé une empreinte indélébile sur les registres de cette tradition musicale. Peu ou pas du tout connus du grand public, ils ont contribué par leur talent et leur savoir faire, à faire danser des familles, et à enchanter les mélomanes et les adeptes de cette musique tout en respectant la tradition Arabo-Andalouse mais parfois, en mêlant les genres orientaux pour donner des œuvres sublimes.

Line Monty (née à Alger - décédée en 2003 à Paris) est une chanteuse algérienne d'origine juive. On lui doit des standards comme Ana loulya, Aktabli chouiya, Ana Ene Hobbek, Berkana Menkoum, Tu m'as Trahi, Alger, Laissez moi vivre, Ma Guitare, Mon Pays, ou en encore Ya oummi ya oummi. Le répertoire de Line comprend des styles variés comme le chaâbi, rumbas francarabes très populaires, l'Orientale est une chanson rendue célèbre par Line Monty. Elle sera présentée également à l'Institut du Monde Arabe avec sa petite fille Johanna Monty.

Née dans une famille de mélomanes algérois, elle est tout aussi attirée par la chanson réaliste française (Damia, Marjane, Piaf) que par les mélodies orientales d'Oum Kalsoum ou Mohammed Abdel Wahab, Line Monty fut une véritable diva, une ambassadrice de charme du répertoire français ou oriental. Diction parfaite, voix grisante, élégance dans le geste et sensualité dans le mouvement : "elle était toujours en état de grâce, sa voix féline emportait nos cœurs, élevait nos âmes et sa beauté nous laissait sans voix" a dit d'elle feu Youssef Hagège qui avec la complicité de Maurice el Medioni, fut l'un de ses auteurs favoris. 

Youssef Hagège  (né en Tunisie  connu aussi sous le nom de José De Suza  fut le compagnon de Line Monty et était un auteur et compositeur très célèbre dans ce milieu et accompagnait les grands noms de la musique orientale. Sur un fond d'héritage Arabo-Andalou, il a développé ce style musical en y mêlant Rumba, Cha-cha-cha et Tango.  Il est l'auteur auteur et compositeur de plus de quatre cents chansons du répertoire franco-oriental.

Il est à noter que Line Monty joua son propre rôle dans "le Grand Pardon 2", d'Alexandre Arcady. Elle obtient le prix Edith Piaf, puis le premier prix de l'olympia, accumule les tubes dans les music-hall et dans les cabarets.

Elle défend ainsi les couleurs de la chanson française dans le monde entier, Canada, États-Unis (à New York, elle tiendra un club en vogue pendant une dizaine d'années), Amérique Latine, Allemagne, Hollande et Moyen-orient.

En Egypte, elle fait sensation : son ami Farid El-Atrache lui fait répéter une de ses compositions et les Égyptiens, ignorant qu'elle possède aussi cette culture, se bousculent pour aller écouter « la française qui chante si bien l'arabe ». Après le décès de Line Monty, et de Lili Boniche, disparus dans le plus grand silence médiatique , un documentaire historique sur les trésors de la musique arabo andalouse et de la musique judéo arabe intitulé le port des amours , un documentaire réalisé par Jacqueline Gozland.

Line Monty et Reinette Layani dite l'oranaise sont entérées au cimetiere de Pantin prés de Paris.