Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Ahmed Essyad

Ahmed Essyad

Ahmed Essyad (Salé, Maroc, 1938) est un compositeur marocain. Héritier de deux cultures, il s'est préoccupé de réaliser la synthèse de la musique arabo-berbère, dont le support est oral, et de la musique européenne, de tradition écrite. 

Pour lui, " une synthèse culturelle qui ne porterait pas la réflexion des hommes en avant, qui n'enrichirait pas le présent d'une expérience nouvelle, ne saurait permettre le double étonnement, continent, ce territoire où l'homme peut se perdre enfin ".


Il
possède une solide double culture musicale, à la fois arabo-islamique (Conservatoire de Rabat) et occidentale (Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris) où il fut l'élève, dès 1962, de Max Deutsch en composition et analyse. Résidant en France. Il devient son disciple privilégié. Celui-ci lui transmet la grande passion  de Schoenberg, qui fortifie son sens inné de la rigueur, du respect de l'artisanat, de l'intégrité artistique et intellectuelle, ce qui a contribué sans doute, à côté de réels problèmes matériels, à raréfier une production de très haute tenue. Auprès de Max Deutsch, il acquiert la rigueur de l'écriture, la lucidité du savoir, l'irrespectueux respect des leçons des grands maîtres du passé.

Attaché à ses racines arabo-berbères et à la particularité culturelle de la musique de son pays - l'oralité - il n'aura de cesse de concilier le geste musical et le signe de l'écriture afin de dépasser les contingences de l'un et de l'autre.

Parmi ses œuvres
Sa première œuvre, sérielle, Yasmina est orchestrée pou violon, violoncelle et baryton (1965), Nadîm pour piano et percussion (1970), une Symphonie pour grand orchestre (1971), la suite électroacoustique Sultanes (1972-73), la cantate pour contralto, trois groupes de cordes, percussion et récitant Identité (1974-75), la pièce musicale sur un texte berbère le Collier des ruses, donnée à Avignon en 1977, l'ouvrage lyrique l'Eau, créé à Radio-France en 1985, les Opéras-lumières les Voix du silence et de la pierre (Avignon, 1994) et l'Exercice de l'amour (Radio-France, 1995).