Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Voici Homo naledi : la preuve paléontologique suffit à imposer la théorie de l'évolution

Voici Homo naledi : la preuve paléontologique suffit à imposer la théorie de l'évolution

Cette découverte pourrait donc permettre d'en apprendre davantage sur la transition, il y a environ 2 millions d'années, entre l'australopithèque primitif et le primate du genre homo, notre ancêtre direct.

Des chercheurs ont découvert les ossements de 15 primate du Pléistocène qui appartiennent à une ancienne espèce du genre humain jusqu'à présent inconnue. Les fossiles ont été trouvés dans une grotte profonde et extrêmement difficile d'accès, près de Johannesburg, sur le site archéologique connu sous le nom de «Berceau de l'humanité» et inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Cet hominidé présente des caractères dont la qualification de "primitifs" et "dérivés" font toujours l'objet de vives discussions entre spécialistes. Pour la description l'Homo Naledi possède des pieds ainsi que des jambes, plutôt longues, très adaptées à la marche bipède sur longue distance. Au point qu'un membre de l'équipe décrit les pieds comme "indistinguables" du pied d'un homme actuel. Homo naledi utilisait également des outils et enterrait ses morts, deux  conditions sine qua non pour en faire l'un de nos ancêtres humains.