Articles avec #alejandro fernandez tag

Publié le 18 Septembre 2020

Mon Laferte continue d'explorer les sons de la musique latino-américaine. Le Mexique n'est pas seulement sa maison depuis plus d'une décennie, mais ses productions sont imprégnées de la culture et de la musique mexicaine.

Le clip vidéo en noir et blanc recrée très bien des scènes du cinéma mexicain. L'âge d'or de 1940 à 1957, où des personnalités comme María Felix, Dolores del Río et bien d'autres ont brillé. La vidéo montre également la splendeur de l'architecture mexicaine et de ses paysages. Réalisé par Rodrigo Robles Joseph et produit par Oscar Peña, il a non seulement les artistes comme protagonistes, mais aussi un groupe d'habitants talentueux de Tepoztlán.

Desde que estoy a tú lado no sé concentrarme
Pierdo noción de las horas y no sé a donde voy
Cuando me ven mis amigos suelen preguntarme
Qué es lo que pasa conmigo, no saben quien soy
Ya les voy a contar
Que muero por verte
Que grande es mi suerte
Que a estas alturas
Que tiene mi vida
Llegué a conocerte
Nada me importa la gente
Lo nuestro tiene que saberse
En honor a esta pasión
Hay que decirlo de frente
Que a este mundo le es urgente
Que se sepa nuestro amor
Ya les voy a contar
Que muero por verte
Que grande es mi suerte
Que a estas alturas
Que tiene mi vida
Llegué a conocerte
Nada me importa la gente
Lo nuestro tiene que saberse
En honor a esta pasión
Hay que decirlo de frente
Que a este mundo le es urgente
Que se sepa nuestro amor
Nada me importa la gente
Lo nuestro tiene que saberse
En honor a esta pasión
Hay que decirlo de frente
Que a este mundo le es urgente
Que se sepa nuestro amor

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Juillet 2020

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Mudanza A La Luna, #Alejandro Fernández, #Ranchera, #Musique mexicaine, #2020

Repost0

Publié le 26 Juillet 2020

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Eso Y Más, #Alejandro Fernández, #Musique mexicaine, #SeAgradece, #Coronavirus, #2020

Repost0

Publié le 24 Janvier 2020

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Noche de Ronda, #Boléro, #Alejandro Fernández, #Musique mexicaine

Repost0

Publié le 3 Octobre 2019

Alejandro Fernández a chanté Caballero pour la première fois le 16 septembre lors de sa présentation à la Mandalay Bay Arena de Las Vegas (Nevada). Il a également profité de l'occasion pour dire que ce nouvel album serait de la musique mexicaine, mariachi. Caballero" est une histoire d'amour impossible, harmonisée avec les trompettes typiques des rancheras. La chanson a été écrite par José Luis Roma (Rio Roma) et parle d'un homme amoureux d'une femme qui est déjà fiancée avec un autre homme. Son amour doit donc être gardé secret. On y voit Fernandez en costume typique de Mariachi chanter au sommet d'une montagne et, en outre, des images de rencontres furtives avec cette femme.

La vidéo a été réalisée par le célèbre Oliver Castro (Amores Perros) et a été tournée à Tapalpa, une ville magique de Jalisco, considérée comme le lieu de naissance du genre musical Mariachi.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Alejandro Fernández, #Caballero, #2019, #Mariachi, #Musique mexicaine, #Ranchera

Repost0

Publié le 2 Octobre 2019

Un chagrin devant une femme imaginaire. Bisbal et Fernández ont tous deux été enthousiastes et très fiers de cette collaboration, fruit d'une grande affection et d' une admiration mutuelle.

Last Night in Orient - LNO ©

David Bisbal collabore avec son idole mexicaine Alejandro Fernández dans un scénario spectaculaire: celui que nous voyons sur les images est le théâtre Degollado, l’un des bâtiments les plus emblématiques de Guadalajara (Mexique), d’où vient Fernández

Abriré la puerta hasta que quieras volver
Así pase un siglo, yo te esperaré
Pues no ha llegado el día en que pueda olvidarte
Me has dejado un vacío que nunca imaginé
Yo que jamas pensé que pudiera llorarte
Hoy estoy aterrado aceptando mi error
Viendo caer la lluvia se me acortan los días
Enterrando en mi cuerpo tu imagen, mi amor
Y para que no digas que no me interesas
He decidido arriesgar mi corazón
Voy a buscarte por los siete mares
Voy a llevarme la obsesión conmigo
Y la ahogaré en el largo camino
Para obligarme a seguirte por amor
Llévaré atado el corazón de un hilo
Pa' me guíes si pierdo el camino
Y por instinto seguiré tu rastro
Para que sepas cuánto yo te quiero amor
Voy a buscarte por los siete mares
Voy a llevarme la obsesión conmigo
Y ahogaré en el largo camino
Para obligarme a seguirte por amor
Solo por amor
Llevaré atado el corazón de un hilo
Pa' me guíes si pierdo el camino
Y por instinto seguiré tu rastro
Para obligarme a seguirte por amor
Para que sepas cuánto yo te quiero
Para que sepas cuánto yo te quiero
Amor

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #David Bisba, #Alejandro Fernández, #Abriré La Puerta, #boléro, #2019, #théâtre Degollado

Repost0