Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Valeri Abissalovitch Guerguiev

Valeri Abissalovitch Guerguiev

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c6/Gergiev_klarafestival_Brussels_2007.jpg

Valeri Abissalovitch Guerguiev (en russe : Валерий Абисалович Гергиев ; en ossète : Гергиты Абисалы фырт Валери, Gergity Abisaly Fyrt Valeri), né le 2 mai 1953 à Moscou, est un chef d'orchestre russe d'origine ossète. On l'appelle le "tsar de la musique russe" car il est un artiste inspiré de dimension mondiale, d'une redoutable énergie. Il a été nommé également artiste du peuple de Russie (1996). Selon le Time, il figure parmi les cent hommes les plus puissants du monde.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6b/Valery_Gergiev_David_Shankbone_2010.jpg

Biographie

Valery Abissalovitch Gergiev naît à Moscou, le 2 mai 1953. D'origine ossète, il passe une grande partie de son enfance dans le Caucase, à Ordjonikidze (aujourd'hui Vladikavkaz, capitale de la république d'Ossétie-du-Nord-Alanie), où il commence en 1961 à étudier le piano et la direction d'orchestre. Il se perfectionne en direction d'orchestre au Conservatoire Rimski-Korsakov de Leningrad (auj. Saint-Pétersbourg), sous l'égide d'Ilia Musin (1972-1977).

En 1976, il remporte à Moscou le premier prix au concours de direction d'orchestre de l'ensemble des Républiques soviétiques, puis, un an plus tard, le deuxième prix (mais le premier prix n'a pas été décerné) au concours Herbert von Karajan à Berlin.

Depuis l'ère Gorbatchev en 1988, Valeri Guerguiev conjugue une carrière internationale de chef d'orchestre (à Rotterdam, Londres, New York...) avec les fonctions de directeur du Théâtre Mariinsky, à Saint-Pétersbourg. En tant qu'administrateur, il règne en maître sur deux mille employés et huit cents artistes. Et s'occupe de tout : problèmes artistiques ou logistiques, castings, supervision des mises en scène, des décors...

Sa grande prouesse musicale est celle d’avoir rajeuni le répertoire des compositeurs russes. D’importants opéras de Mussorgsky, Tchaikovsky, Rimsky-Korsakov, Prokofiev et Shostakovitch et les ballets de Stravinsky ont notamment intégré son répertoire. Maintenant que Gergiev a reconstruit l’Orchestre et lui a donné une aura, il a commencé à introduire des compositions de l’Ouest telle que Parsifal en 1997, donné pour la première fois en Russie.

Pendant plusieurs mois, Allan Miller a suivi ce chef d'orchestre flamboyant dans toutes ses activités : à Saint-Pétersbourg, au Metropolitan Opera de New York, aux répétitions du London Symphony Orchestra, à Moscou et dans les montagnes de son Ossétie natale. On découvre notamment Valery Gergiev au travail avec Anna Netrebko, Yefim Bronfman, Renée Fleming, Dmitri Hvorostovsky, Leonidas Kavakos et la danseuse-étoile Uliana Lopatkina.