Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Tunisie : Un concert de musique à l'occasion de la fête de la presse

Tunisie : Un concert de musique à l'occasion de la fête de la presse

A l'occasion de la Fête de la Presse, le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) organise, samedi 07 septembre 2013, "Fréquences Libres", un concert de musique réunissant une pléiade d'artistes internationaux. L’événement se tiendra à l’Esplanade du Musée de Carthage, à partir de 20h. 


Au programme : Badiaa Bouhrizi et DNA (Tunisie), Maryam Saleh et Zeid Hamdan (Egypte/Liban), Mounir Troudi et son Quartet (Tunisie) ainsi qu’El Rass et Munma (Liban). «Fréquences Libres» s’inscrit dans le cadre du programme d’action culturelle du Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT). Connus pour leur engagement en faveur de la liberté d’expression, les artistes participants se distinguent par leur sens de l’innovation. 


Badiaa Bouhrizi & DNA domptent le groove de la musique électronique, donnant ainsi plus d’intensité aux vers de la poésie arabe contemporaines. La chanteuse égyptienne Maryam Saleh et l’artiste electro libanais Zeid Hamdan présentent un répertoire original, aussi contestataire que festif, truffé de quelques remakes de morceaux du légendaire Cheikh Imam adaptés au cocktail sonore concocté par le duo. 


Quant à Mounir Troudi, il poursuit sa recherche musicale réconciliant les airs bédouins et la poésie soufie avec le blues, l’electro ou encore le rock. Il sera accompagné par le claviériste et arrangeur Sami ben Said, le bassiste Zied Lakoud, le guitariste Hédi Fahem et le batteur Youssef Soltana. «Fréquences Libres» sera également marqué par la participation du duo libanais El Rass et Munma. Rappeur, poète et journaliste, El Rass déclame ses lyrics sur une musique électronique aux forts accents atmosphériques composée par Munma.


«Fréquences Libres» vise à développer un rapport de proximité entre le SNJT et les citoyens tunisiens, jeunes et moins jeunes, aspirant à vivre pleinement leur droit de s’exprimer librement.  Les revenus de cette manifestation culturelle seront consacrés à des actions pour la défense de la liberté d'expression et la promotion du droit d'accès à l'information.


Les billets sont déjà disponibles au Musée de Carthage, au siège du SNJT à l’avenue des Etats-Unis au Belvédère ainsi qu’à la salle de cinéma Alhambra au Centre Zephir à la Marsa. Le prix du ticket est fixé à 10 dinars. L'accès est gratuit pour les adhérents du Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT).

 

 

Communiqué