Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Une édition dédiée au poète mystique du malhoun Sidi Lakhdar Benkhlouf - Festival national de la chanson chaâbi du 4 au 10 août 2012

Une édition dédiée au poète mystique du malhoun Sidi Lakhdar Benkhlouf - Festival national de la chanson chaâbi du 4 au 10 août 2012

Dans le cadre de la 7e édition du Festival national de la chanson chaâbi, qui se déroulera du 4 au 10 août prochain au théâtre de verdure Fadila-Dziriya, de l'Insm, le commissaire du Festival, Abdelkader Bendaâmache, a animé hier une conférence de presse au siège de L'Insm (Institut national supérieur de musique d'Alger), afin de présenter les grandes lignes de cette manifestation.

A cette occasion, il a d'abord souligné que cette édition sera entièrement dédiée au grand poète du Malhoun qui a vécu au 16e siècle, Sidi Lakhdar Benabdellah Benkhlouf, considéré comme l'un des grands maîtres de la poésie populaire algérienne.

Il a souligné à ce propos que «cet hommage, a pour principal objectif de faire honneur aux 'uvres innombrables de ce poète prolixe qui, depuis quatre siècles, est une source d'inspiration intarissable pour les chanteurs chaâbi». Il sera organisé, en parallèle aux soirées musicales, des conférences et des journées d'études destinées aux candidats afin de mieux faire connaître les textes et le parcours de Sidi Lakhdhar Benkhelouf. Il est à noter, après des présélections qui ont duré plusieurs mois dans les différentes régions du pays, cette 7e édition verra la participations de trente et un candidats venu de Mostaganem, Alger, Sétif, Béjaïa, Jijel, Skikda, Bouira, Chlef, Tizi Ouzou, Annaba et Ghardaïa.

Ces candidats sont ceux qui ont été sélectionnés parmi plus de deux cents candidats. Le coup d'envoi du festival sera donné samedi prochain dès 22 heures 30, lors de la soirée d'ouverture qui se déroulera à l'auditorium Fadhéla-Dziria à l'Insm.

Au programme de cette soirée les candidats de cette 7e édition, en l'occurrence Touati Fateh de Mostaganem, Mazari Zoheïr d'Alger, Allel Houria de Ténès, Maâmar Belhacène de Mostaganem et Sayah Sid Ahmed de Aïn Defla. Tandis que Cheikh Kamel Bourdib d'Alger est l'interprète invité à chanter en 2e séance de soirée. Ainsi durant toute une semaine, des candidats, une trentaine, vont se succéder par groupe de cinq interprètes ou plus jusqu'à la finale. En plus du passage des candidats, il est prévu en deuxième séance de soirée, comme lors des précédentes éditions, le passage sur scène d'interprètes invités dans le cadre de ce Festival à l'instar d'Abdelghani Khiar, Réda Lalal, Nacer Mokdad Sid Ali Lekkam, Djamel Ziani, Didine Karoum, Ali Boudjellal d'Alger, Abdelkader Bendjelloul Houari Bouferma de Mostaganem, Achouri Mokhtar de Béjaïa.Quant à la soirée de clôture, elle sera consacrée à la cérémonie de remise des prix et distinction de la 7e édition, avec Kamel Aziz, Abdelhak Bourouba d'Alger et Mustapha Belahcène de Relizane.

Pour rappel, les préparatifs de la 7e édition du Festival national de la musique Chaâbi ont été lancés au mois de janvier dernier, au mausolée de Sidi Lakdhar Benkhlouf à Mostaganem, compte tenu du fait que cette édition rendra hommage à ce saint patron de la ville de Mostaganem. Sidi Lakdhar Benkhlouf est un grand poète mystique du XVIe siècle qui a donné naissance aux plus belles «qacidates» du chaâbi et dont le plus grand ambassadeur artistique est sans conteste le grand maître du chaâbi mostaganémois, Bouadjaj.