Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Tunisie : B-boying, de la Rue à la cathédrale de Carthage

Tunisie : B-boying, de la Rue à la cathédrale de Carthage

http://www.tekiano.com/images/stories/break-battle-2.jpg

Les b-boys qui squattaient les allées de la Gare de Tunis et les arrêts de métro des banlieues n'ont plus à se méfier des rafles de la police quand ils performent. Désormais, les crews, longtemps confinés dans les cercles underground, seront au Battle Of the Year à l'Acropolium de Carthage. Barreka Battle fera de la cathédrale le temple tunisien du break dance.

«Peace, love, unity and having fun», les valeurs portées par ce slogan scandé par le fondateur de la Zulu Nation, l'emblématique Afrika Bambaataa, et les puristes du mouvement hip hop seront honorés par les b-boys en marge  du Battle Of The Year (BOTY). Après 21 ans d'existence, cette compétition de référence mondiale s'invite en Tunisie pour la première fois. Organisé par l'association fraichement créée «Art Solution», l'événement aura lieu, samedi 2 juillet à partir de 18h et jusqu'à 22h, à l'Acropolium de Carthage.

Près de 200 b-boys tunisiens composant 16 crews, issus des différentes régions du pays, s'affronteront pour décrocher une place pour la finale africaine du BOTY, au Zimbabwe. Et c'est à Montpellier que le crew gagnant représentera son pays lors de la finale mondiale du Battle Of The Year. Conformément aux critères d'exigence du BOTY, cinq juges internationaux évalueront les performances et finiront par trancher entre les différents crews. Il s'agit d'un jury chevronné composé par le britannique Mouse, les allemands Big Tony et Raphael ainsi que les Français Tony Gogo et Sarah Bee.

http://www.tekiano.com/images/stories/break-battle-1.jpg

Suite