Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Trois sextrémistes de la subdivision belge de FEMEN ont attaqué la voiture du Premier ministre tunisien Ali Larayedh

Trois sextrémistes de la subdivision belge de FEMEN ont attaqué la voiture du Premier ministre tunisien Ali Larayedh

Ali-Larayedh.jpg

Trois sextrémistes de la subdivision belge de FEMEN ont attaqué la voiture du Premier ministre tunisien Ali Larayedh lors de sa visite au Parlement européen à Bruxelles.

Les sextrémistes ont réussi à traquer le cortège du fanatique islamiste à l'un des points de contrôle du Parlement européen. Tout en bloquant la route, les sextrémistes ont sauté sur la voiture du Premier ministre tunisien pour la libération des quatre captives en Tunisie.

Le mouvement féministe FEMEN accuse directement Larayedh pour l'arrestation et la détention illégales de trois activistes tunisienne et européennes. Les sextrémistes de FEMEN ont crié face à Larayedh des slogans pour la libération d'Amina Sboui (Tyler), Josephine Markmann, Marguerite Stern et Pauline Hiller des prisons tunisiennes.

FEMEN dénonce les pratiques draconiennes du gouvernement tunisien et exige la libération des prisonniers politiques, les militantes FEMEN Amina, Joséphine, Pauline, Marguerite, mais aussi le rappeur Weld El XV, le blogueur Jabeur Mejri et toutes les personnes emprisonnées pour avoir exercé leur liberté d'expression. FEMEN exige que les autorités tunisiennes reviennent aux principes du «printemps arabe» et de changer la politique d'islamisation de la région, menaçant les femmes du Maghreb.