Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Tourisme en Colombie, le risque est de vouloir y rester

Tourisme en Colombie, le risque est de vouloir y rester

Il existe un endroit unique dans le monde où il est possible de se réveiller au milieu des plantations de café luxuriantes tout en sentant l'arôme du meilleur café du monde, et de trouver des régions qui combinent le vert des montagnes avecle blanc des hautes cimes: le Triangle du Café, en Colombie. Le risque que l’on court quand on vient en Colombie, c’est de tomber amoureux des paysages, des habitants, de la gastronomie, des foires et des fêtes, de l’artisanat et des couleurs du pays.

Malgré les conflits qui divisent le pays depuis les années 1960, la Colombie maintient sur son territoire une activité touristique, en particulier autour de Carthagène, réputé pour son tourisme balnéaire et historique et reste la ville la plus visitée du pays.

Loin des divisions internes, ce pays présente de beaux arguments touristiques, en commençant par son climat et ses paysages, extrêmement variés. Des hautes terre montagneuse fraîches de Bogotá, il ne faut qu'une petite heure en automobile pour atteindre la moiteur des forêts tropicales, l'aridité des déserts ou encore la magie des neiges éternelles.

La Colombie possède à la fois des côtes sur la Mer des Caraïbes et l'Océan Pacifique, tout en étant parcourue du Nord au Sud par trois ramifications de la Cordillère des Andes, plongeant de ce fait la moitié de son territoire dans la jungle amazonienne et dans les « Ilanos » (plaines) à l'Est du pays. Pour résumer, le grand attrait de la Colombie c'est d'être à la fois dans les Caraïbes, les Andes, le Pacifique, l'Amazonie et des villes en rajoutant que ce pays possède une une riche histoire. Par ailleurs l'architecture des quartiers historiques de la capitale témoignent des traditions précolombiennes et coloniales espagnoles qui on existées.

Tout comme dans les pays pauvres et récemment avec l'attentat de Marrakech au Maroc, la situation sécuritaire de la Colombie évolue constamment, et il est vrai que les étrangers pourraient constituer des cibles de choix pour la délinquance.

A l'heure actuelle, la majorité des zones touristiques sont sécurisées, les voyages par voie terrestre sont tout à fait envisageables dans la moitié nord du pays. Les grandes villes sont également sures même si elles souffrent de grands écarts entre les populations riches et pauvres. Les zones à éviter se concentrent dans le sud du pays et la jungle, dans tous les cas se renseigner auprès des autorités.

Parc à thèmes Hacienda Napoles

L'Hacienda Napoles, la propriété du narcotrafiquant Pablo Escobar, est devenue un parc écologique qui attire désormais des milliers de touristes. Maintenant propriété de l'état Colombien, Hacienda Napoles est devenu un parc à thème connu principalement pour son passé appartenant à Pablo Escobar. Sur ce site de près de 2 000 hectares, le chef du cartel de Medellin avait créé un zoo avec des animaux qu'il avait fait venir d'Afrique. La localité de Puerto Triunfo, située à 250 km au nord-ouest de Bogota, a repris l'hacienda laissée à l'abandon avec succès puisque l'an dernier 50 000 touristes l'ont visitée. Les touristes peuvent même suivre un Escobar Tour où la vie du mafieux est retracée. L'ouverture d'un hôtel de luxe est également prévue. Plus d'infos sur le net : Cyberpresse

Plages de Santa Marta

Selon un rapport du Ministère du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme colombien, en 2010, un total de 18.128 touristes internationaux ont déclaré à leur arrivée en Colombie que leur destination principale était Santa Marta, soit 6,1% de plus qu’en 2009.

Les plages de Santa Marta en Colombie, sur la Côte Caraïbes, font partie des plus belles plages au monde, n’ayant rien à envier à celles de Californie, de Nouvelle Zélande, du Mexique ou encore de Bali.

La Colombie compte de nombreux atouts, comme les 300 plages qui bordent la mer Caraïbes et l’océan Pacifique. Parmi celles-ci, les plages de Santa Marta possèdent une « beauté sereine », sans oublier l’avantage d’être situées à seulement 30 minutes du Parc National de Tayrona, où les touristes sont émerveillés par le contraste entre les forêts luxuriantes et les plages de sable blanc, mais aussi par les mangroves, les récifs coralliens et les vestiges archéologiques.

Santa Marta est nichée dans une baie bordée de montagnes et possède une excellente infrastructure hôtelière dans un cadre idéal où la température moyenne est de 25 à 30 degrés toute l’année, pour un dépaysement total. A cinq minutes du centre historique de Santa Marta se trouve « El Rodadero », avec ses plages de sable blanc et ses eaux turquoise tranquilles où il fait bon se rafraîchir et pratiquer les sports nautiques.

Le Parc National Tayrona

Le Parc Tayrona est l’endroit où la Sierra Nevada étend ses bras jusqu’au littoral, pour former des paysages sublimes constitués de criques et de falaises rocheuses.

Le Parc comprend de grandes plages dont les trois plus connues sont Bahia Conche, une jolie station balnéaire avec des bungalows et des restaurants, ainsi que Neguanje et Cañaveral, situées en pleine nature.

Les touristes peuvent pratiquer des activités comme la plongée à Neguanje, à Bahia Conche ou sur l’île Aguja, le trek sur des chemins archéologiques en pierre, le snorkelling. Les voyageurs ont également la possibilité de nager dans des piscines naturelles, observer les oiseaux, monter à cheval, ou encore visiter les sites archéologiques.

Medellin: le tourisme devrait doubler d'ici 5 ans

La ville de Medellin vient de lancer un nouveau plan d'action afin de doubler le tourisme sur les 5 prochaines années.

Pour arriver à son objectif, Medellin compte accroîtres les attractions envers les touristes étrangers, développer l'écotourisme et faire profiter aux visiteurs de la beauté naturelle de celle qu'on appelle communément "la ville de l'éternel printemps." L'objectif de ce plan est de "d'améliorer la compétitivité des services touristiques et des infrastructures afin de faire du tourisme l'une des qualités principales de la Colombie. Cela permettra la création d'emplois, contribuera à la prospérité des régions et stimulera le cercle vertueux de promotion sociale."

La ville de Medellin a clairement la volonté de doubler le tourisme d'ici 5 ans, d'accroître ses investissements dans ce domaine et d'améliorer l'image de Medellin, notamment au niveau économique, afin d'attirer les entreprises et les hommes d'affaires. Medellin espère attirer plus de 400 000 visiteurs étrangers par an d'ici 2016.

Entrée-Séjour

Pour les touristes dotés d’un billet aller/retour, un visa de 30 à 90 jours, éventuellement renouvelable auprès de la « Direction des étrangers » (« dirección de extranjería ») après paiement d’une taxe, est apposé sur le passeport à l’arrivée dans les aéroports.

Pour plus d’information et pour pour tous les autres motifs de voyage, il convient de consulter l’Ambassade de Colombie en France (http://www.embcolfrancia.com).

Les autorités colombiennes sanctionnent par de lourdes amendes les voyageurs en situation irrégulière, y compris ceux qui se livrent à des activités lucratives alors qu’ils sont entrés dans le pays avec un visa de tourisme. On notera également qu’une taxe d’aéroport est exigée au départ des vols internationaux.

Enfin, les autorités brésiliennes exigent la production d’un certificat de vaccination contre la fièvre jaune à tous les voyageurs en provenance de Colombie.

Attention : les voyageurs qui transitent par un aéroport américain pour se rendre en Colombie doivent se tenir informés de la législation concernant les conditions d’entrée aux Etats-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa.

Tourisme de santé en Colombie

Il existe un bon nombre de possibilités dans le secteur du tourisme médical en Colombie, bien que plusieurs institutions se trouvent encore en attente d'accréditation au niveau international. La Colombie devient l’une des principales destinations en Amérique Latine dans le secteur du tourisme de la santé.

Le tourisme de santé en Colombie a été catalogué de niveau mondial et constitue un secteur économique qui rapportera beaucoup de devises.

Sur l'ensemble des touristes qui sont arrivés en Colombie en 2008, environ 2,2 % venaient dans le pays afin de se soumettre à des traitements médicaux de chirurgie esthétique, bariatrique et maxilo-faciale (relooking du sourire). Dans ce pourcentage, la majeure partie des personnes sont des Colombiens qui habitent à l’étranger et qui, après s’être soumises à ces opérations, deviennent les meilleures références de la qualité des professionnels de la santé en Colombie.

Conseils aux voyageurs

Santé

Protection contre les moustiques (mieux vaut l'acheter sur place, plus économique et plus efficace), voire traitement anti paludisme à discuter avec son médecin traitant (uniquement en Amazonie et sur la côte Pacifique)

Le vaccin contre la fièvre jaune n'est nécessaire que dans les régions en dessous de 1000m d'altitude (donc inutile à Bogota). Possibilité de se faire vacciner à l'aéroport de Bogota, mais attention : à faire 2 semaines avant d'aller dans une zone à risque.

Penser également à un aspi-venin qui ne servira peut-être pas, certes, mais qui s'il sert évitera bien des déboires ...

Respecter

Les Colombiens d'une manière générale sont extrêmement respectueux de leurs concitoyens mais encore plus des étrangers. N'hésitez donc pas à utiliser les mots clefs de la politesse précolombienne : "que pena"-"permiso" (excusez-moi), "por favor" (svp), "muchas gracias" (merci beaucoup), "muy amable" (vous êtes très aimable), "que le vaya bien" (portez vous bien)."Hagame un favor" (Pourriez-vous m'aider)

Contrairement à la pratique de l'Espagnol dans la péninsule ibérique, où le tutoiement se fait très volontiers, il est recommandé de ne pas tutoyer d'emblée son interlocuteur en Colombie, même si l'on a affaire à une personne jeune. Le tratamiento de "Usted" est en effet très répandu et c'est une marque de courtoisie appréciée.

Une attention toute particulière est a apporter à l'humour colombien : il demande une préparation de tout les instants pour savoir à quel moment vous devez rire pour ne pas vexer votre hôte : en effet, l'humour colombien est extremement caractéristique et relativement "élitiste" :). N'hésitez pas a chercher au préalable des recueils de 'chistes" sur google pour vérifier ce point...

D'une manière générale éviter de se moquer gentiment de quelqu'un ou de ses mésaventures, même d'un ami : c'est en général mal pris.

 

Art en Chemin sur la Route du Café