Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
"Tango Negro" - Juan Carlos Cacérès

"Tango Negro" - Juan Carlos Cacérès

Caceres.JPG

Juan Carlos Cáceres (né en septembre 1936, à Buenos Aires, Argentine) est un artiste multidisciplinaire emblématique de son pays qui vit et travaille en France depuis 1968.

 

Ce titre Tango Negro au rythme très dansant de candombe (une métrique propre à l'Uruguay) est une compostition de 1998 issue d'un projet de son trio avec Marcelo Russilo, Car Buschini.

 

Tango negro, tango negro,

te fuiste sin avisar,

los gringos fueron cambiando

tu manera de bailar.

Tango negro, tango negro,

el amo se fue por mar,

se acabaron los candombes

en el barrio ‘e Monserrat.

Más tarde fueron saliendo

en comparsas de carnaval

pero el rito se fue perdiendo

al morirse Baltasar.

Mandingas, Congos y Minas

repiten en el compás,

los toques de sus abuelos

borocotó, borocotó, chas, chas.

Borocotó, borocotó borocotó,

borocotó borocotó, borocotó, chas, chas.

Tango negro, tango negro,

la cosa se puso mal,

no hay más gauchos mazorqueros

y Manuelita que ya no está

Tango negro, tango negro,

los tambores no suenan más

los reyes están de luto

ya nadie los va a aclamar.

 

Tango nègre, tango nègre,

Tu es parti sans prévenir,

Les gringos ont changé ta manière de danser.

Le maître est parti par la mer,

Il n'y a plus de candombé dans le quartier de Montserrat...


Peintre et professeur d'histoire de l'art, Cáceres est surtout connu pour sa carrière de musicien (piano).

Auteur, compositeur et interprète, il a traversé et exploré de nombreux genre musicaux parmi lesquels le jazz, les musiques du monde et bien sûr le tango dont il est l'une des figures de proue aujourd'hui.

Cáceres est un des premiers artistes à avoir signé chez Mañana le label de tango fondé par Eduardo Makaroff. Il y a sorti deux albums dans lesquels il part à la recherche des origines noires du tango (Milonga, Candombe, Murga) en déclarant lui-même : "C'est dans les origines que se trouve la modernité".