Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Tancrède Dumas

Tancrède Dumas

Tancrède Dumas (1830 - 1905) fut un photographe documentaire italien qui après avoir appris son métier chez Alinari à Florence a travaillé au Maghreb et au Moyen-Orient et possédait un studio à Beyrouth en 1860.

Il était actif entre 1860 et 1890 et a travaillé avec l'impression à l'albumine (inventée en 1850 par Louis Désiré Blanquart-Evrard et qui fut le premier procédé commercialement exploitable pour réaliser des impressions de photographies à partir d'un négatif) pour le compte de la Société américaine pour l'exploration de la Palestine afin de documenter les régions à l'est du Jourdain. Ses clichés approchent l'art et sont de très bonne facture.

L'invention de la photographie en 1839 a permis à ses premiers utilisateurs - des missionnaires et des explorateurs - et à des photographes professionnels de produire de nombreux portraits d’hommes et de femmes qui vivaient dans les colonies. A partir de l’analyse de ces différentes reproductions photographiques, cette communication montre les constructions identitaires et la perception de l’Autre en contexte colonial. L’invention de la photographie a permis aux autorités coloniales d’exercer un pouvoir sur les peuples colonisés et de construire une perception particulière des indigènes. La photographie du XIXe siècle a servi des intérêts gouvernementaux et économiques et surtout nourri le fantasme d'un monde lointain et exotique. Ces photographies à peine centenaire évoquent toujours une période qui semble plus que lointaine, plus que passée.

Les aînés se souviennent encore des leçons de géographie et de l’empire colonial basées sur ces clichés fournis aux magazines de l'époque dans le contexte d'un empire colonial au faîte de sa puissance. Les activités de ces photographes coïncidaient avec l’action de leurs gouvernements respectifs qui mènaient une politique de pénétration "rampante" dans l’Empire ottoman afin d’y étendre leur hégémonic politique, économique, culturelle et religieuse.

Dès 1839, les photographes avaient pour principales destinations dans le bassin méditerranéen l’Italie, la Grèce, la Turquie, l’Egypte, la Palestine et l’Algérie, ceux-ci suivant généralement les campagnes militaires et les pénétrations coloniales, les missions archéologiques, diplomatiques ou religieuses, et s’installant au rythme de l’implantation européenne dans ces régions. Hormis Tanger, ville internationale et commerciale, le Maroc demeurera plus longtemps inexploré par les étrangers et ne se verra imposer un double protectorat, espagnol et français, qu’en 1912.

Tancrede_Dumas-Blind_man_carrying_a_paralysed_man-copie-1.jpg

Tancrède Dumas, aveugle transportant un paralytique