Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Tafraout

Tafraout

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/55/Tafraoute_village_%282%29_1332.JPG

Tafraout est une charmante localité berbère (région Sous-Massa-Drâa et province de Tiznit), située au coeur de l'Anti-Atlas marocain à quelque 180 km au sud de la ville d'Agadir. Cette ville est située au cœur de la vallée des Ammeln, au milieu d'un cirque de rocs de granit rose, célèbre pour ses couleurs. Entouré d'un cirque rocheux de granit rose, le contraste est saisissant entre les arganiers, les palmiers, les champs cultivés et ses rochers aux formes étranges.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/22/Tafraoute_maison_1304.JPG?uselang=fr

http://www.natureculture.org/wiki/images/2/22/Chapeau_napoleon.jpg

Tafraout est souvent présentée comme "la ville des légendes", comme celle, pour le moins étonnante, qui affirme que Napoléon Bonaparte est passé par Tafraout. La preuve en serait qu'il y a oublié son chapeau symbolisé par un rocher sculpté en chapeau, par l'érosion, vous emportera jusqu'au bout de l'imaginaire ! Situé à 1200m d'altitude, le village est réputé pour ses babouches, les plus solides du Maroc !

C'est la capitale de la tribu Berbère des Amneln, dont beaucoup de ressortissants sont venus travailler en France avant de retrouver les villages avoisinants.

http://www.natureculture.org/wiki/images/d/d4/Plan_kasbah_01.jpg

Tizourgane

On peut joindre la casbah de Tizourgane qui est située à 105 Km d'Agadir par la route S509 qui se glisse harmonieusement à travers une très belle chaîne de montagnes entre Aït Baha et Tafraout.

Après 40km depuis Ait Baha, la route arrive sur le piton de Tizourgane et sa casbah: c’est un agadir fortifié installé tout en haut d’un épéron rocheux.

C'est la fortication qui fait d’un village perché un agadir. Avec son rempart circulaire, son chemin de ronde, sa prison et sa porte unique, massive et défendue, un agadir, c’est toute une histoire à décourvir...

Tafraout est entouré d'une myriade de rochers de formes diverses, se dressant au-dessus d'une palmeraie qui abrite des arganiers et des plantations d'amandiers et d'oliviers. Au printemps, la vallée de Tafraout offre un spectacle splendide lorsque les amandiers sont en fleurs ("Al louzou fatah").Il faut être là en janvier ou février pour admirer ce spectacle des amandier en fleurs et encore, c'est selon, une année à l'autre !

Le village de 1500 habitants bénéficie d'un site exceptionnel, à 1200 m d'altitude. Aux alentours une merveilleuse balade à Aguerd Oudad pour admirer le grand rocher surnommé " le Chapeau de Napoléon ". Juste à côté de Tafraout, à 5 km par piste, on arrive dans une région totalement désertique et qui a fait le bonheur de plusieurs metteurs en scène de cinéma; en effet de nombreux westerns américains furent tournés dans ce décor naturel. Les tribus berbères aux alentours de Tafraout sont : Ammeln, Tahala, Ida Osemlal, Aît wafka, Amanouz, Ait Bounouh, et Tasrirt.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/37/Antiatlas_westl_tafraoute_markt.jpg?uselang=fr

Les habitants Chleuh ou souassa de la vallée de Tafraout, cultivent les céréales et de multiples arbres fruitiers, dont les amandiers. Au cours des années 60 et 70, une importante partie de sa population s'est expatriée hors de la région à cause de la sécheresse qui sévit un peu partout au Maroc. On y trouve une activité touristique et agricole.

normal_Mohammed-Khair-Eddine-2.jpg

Tafraout est la ville natale du grand écrivain marocain Mohammed Khaïr-Eddine. Jeune écrivain, il fréquente le cercle des Amitiés littéraires et artistique de Casablanca. En 1964, il fonde, avec Mostafa Nissaboury, le mouvement Poésie toute. Il s'installe en France en 1965, et travaille comme ouvrier dans la banlieue parisienne. À partir de 1966, il publie dans la revue Encres vives et collabore en même temps à la revue Les Lettres nouvelles et à Présence africaine. En 1967, c'est la révélation de son roman Agadir, salué par le prix Enfants terribles, qu'avait fondé Jean Cocteau.