Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Société marocaine, société schizophrène ? : groupe sur Facebook

Société marocaine, société schizophrène ? : groupe sur Facebook

“Au Maroc, on est éduqué dans la peur, le jugement et la honte”. Quand il s’agit de raconter son pays, Abdellah Taïa ne fait pas dans la dentelle. Lui, fils du peuple, produit de la politique d’arabisation, enfant des mille et uns interdits de la société et homosexuel qui s’assume publiquement (le premier au Maroc), ne sait que trop de quoi il parle. Du haut de ses 33 ans, au bout de trois romans et d’un courageux coming out, cet enfant de Hay Salam à Salé n’en finit pas de titiller le conformisme de la société marocaine. Son combat ? Le droit à la différence. Joignant le geste à la parole, il impose désormais à ses interviewers l’usage du mot “mithli” (homo) à la place de “chad jinsi” (marginal sexuel). Car, pense-t-il, c’est un peu cela le rôle d’un écrivain : “Bousculer les idées, les vieux, la religion, le confort de l’hypocrisie, faire en sorte que les Marocains se rendent comptent qu’ils sont prisonniers de traditions créées depuis des millénaires, aujourd’hui dépassées”.  

Telquel n° 246 {Les 50 qui feront le Maroc de demain

n9350092897 475014 6852

Le Maroc se définit comme étant un pays musulman dont les normes de l’Etat se confondent avec celles de la loi coranique, cela ne signifie pas pour autant que toutes les lois soient issues d’une inspiration religieuse soit de l’imaginaire social ou encore des mentalités. Les personnes peuvent confondre l'origine et la définition des normes. (source).

La honte « le hchouma » est une notion utilisée au Maroc de valeur éducative. Cette «valeur » constitue la base même de l'éducation qui devrait impliquer le respect.

On ne cesse de répéter aux enfants « awili hchouma !! » (en mettant l’annulaire sur la joue droite). Depuis de longues années cette « valeur » grandit avec eux et a engendré un grand phénomène social qu’on vit aujourd’hui appelé l’hypocrisie sociale

61115 161537637195540 100000179130764 531669 4301084 n

Ce qui est inadmissible c’est que les marocains sont conscients de ce phénomène, savent qu’ils sont schizophrènes mais continuent à fermer les yeux. Mais pourquoi se sentent-ils obligés de ne pas dire et de faire ce qu’ils pensent mais plutôt de dire ce que les autres veulent entendre et d’agir de façon à ce que les autres acceptent leurs comportement ? 

Les contradictions s'affichent aujourd'hui au grand jour, rendant sans cesse plus compliqué le fameux grand écart culturel qu'on demande aux Marocains de réaliser quotidiennement. Encouragés par la libération de la parole, journalistes, sociologues ou simples bloggers s'amusent avec plus ou moins d'ironie à pointer les incohérences du système


fcb.png

Société Marocaine, Société Schizophrène !!

Ce groupe comprend déjà 1.748 membres

 

http://img.over-blog.com/300x225/1/50/59/42/album-Mario-Scolas----photos-du-Maroc/P1050844.jpg

30565_120097914683265_100000491724128_236047_8223034_n.jpg

Voir aussi