Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Saoud l'Oranais (1893-1943)

Saoud l'Oranais (1893-1943)

Messaoud Médioni, dit Saoud l'Oranais (1893-1943) fut un célèbre violoniste, compositeur et chanteur juif algérien qui fut un maître de la chanson arabo-andalouse qui excellait dans le style hawzi à Oran (Algérie).

Biographie

Messaoud Médioni était lui même le petit-fils d'un des grands maîtres de Tlemcen, Ichoua Medioni dit «Maqchiche» (1818-1899) et tenait également un café dans le quartier juif d'Oran (Derb) où il recevait des artistes musulmans comme les cheikhs Hamada ou Madani.

Ce fin spécialiste fut un des plus importants musiciens de son époque en Oranie et était l'oncle paternel de Maurice El Médioni.

C'est lui qui s'est chargé de l'éducation musicale de Reinette l'Oranaise, mais aussi le professeur de Lili Boniche.

Reinnette l'Oranaise enregistre avec son maître son premier disque.

En 1938, Saoud décide de s'installer à Marseille, où il ouvre un café musical oriental. Dénoncé par des miliciens français, il fut arrêté lors d'une rafle et déporté avec son fils, âgé de 13 ans, vers le camp d’extermination nazi de Sobibor en 1943. Les victimes étaient essentiellement des Juifs, seuls cinq déportés étaient comptabilisés comme survivants en 1945.

Reinette l'Oranaise, exprimera son chagrin à travers la poignante chanson, "Nechkar el karim" (Loué soit le Généreux).

 

 

 

Discographie