Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Sana Souissi, chanteuse tunisienne

Sana Souissi, chanteuse tunisienne

2995813299_2_3_BUVROo1p.jpg

Sana Souissi, (née en 1965 à Tunis), est une chanteuse tunisienne qui vit et travaille à Paris depuis 2006.

Biographie

Née dans le quartier tunisois de Bab Saadoun au sein d'une famille d'artistes, elle s'intéresse rapidement à la musique et participe à des festivals scolaires et amateurs, tout en s'inscrivant au Conservatoire national de musique de Tunis.

Depuis son plus jeune âge et durant sa scolarité, Sana participe à des concours ainsi qu’à des concerts à l’âge de 11 ans, elle fera 4 ans de conservatoire afin d’y apprendre les bases de la musique.

En 1993, elle participe à l'émission Stars De Demain à la télévision tunisienne, elle obtiendra le 1er prix au quart de final, 1er prix à la demi-finale, 2e prix à la finale. Son classement favorisera sa participation au concours Stars Académy Maghreb où elle obtiendra le 2ème prix.

En 1994, elle est repérée artistiquement et fait la connaissance du metteur en scène Fadhel Jaziri et le grand compositeur Samir Agrebi qui lui ouvriront les grandes portes de la célébrité à travers le grand spectacle "Noujoum" (étoiles) avec la chanson "Zaaben". et l'année suivante Zghonda et Azzouz, qui sont tous deux la cible de critiques acerbes de certains musicologues proches du Régime de Zine el-Abidine Ben Ali pour avoir tourné en dérision la musique arabe et valorisé la « musique des bas-fonds ». Elle y dévoilera son éventail de talents outre le chant mais aussi la danse et le théâtre. Elle enchaîne deux autres spectacles avec le même duo.

Dans ce contexte de l'histoire de ce genre musical, on retient surtout des responsabilités portées par des intellectuels comme Salah El Mahdi qui durant toute sa vie a malheureusement renié de manière catastrophique la pratique et la reconnaissance du mezoued au point de ne lui accorder aucune origine, aucun repère.

Sana Souissi, qui a remporté un grand succès grâce à son interprétation osée (chanson et danse suggestive), décide de sortir du genre qui risque de condamner sa carrière ; elle se lance dans d'autres expériences, avec son premier album Baba âannouar qui remporte un grand succès en 2003, en particulier pour ses rythmes populaires assez proches du mezoued. Elle décide ensuite de tenter sa chance en s'installant en France.

Son succès Kfaya, sorti en 2007, est interprété en duo avec Abdelkrim Benzarti, adepte du mezoued.

En 2009, elle travaille à son projet d'enregistrement pour son deuxième album dans l'un des plus grands studios de Paris. L'année suivante, elle sort son single "Ya Maalem".

Conception du spectacle La Tunisie chante 1900-1950.

Présentation des concerts dans différents lieux de spectacle, dont la clôture de la semaine égyptienne à Versa.

2995809353_1_3_16TXe6Bz.jpg

Lien internet

  • Site officiel de Sana Souissi

Voir aussi

  • Musique tunisienne