Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Rachid Halihal - "Arabian Music from Morocco"

Rachid Halihal - "Arabian Music from Morocco"

Originaire de la ville millénaire de Fès, Rachid Halihal est clairement l'un des musiciens les plus remarquables et talentueux de sa ville capable de jouer les mélodies authentiques andalouses qu'il rend si bien sur cet album en assurant lui-même les parties de luth oriental, de violon oriental, de chant et de percussions, c'est-à-dire toutes ou presque, ne laissant que les parties de basse au soin de Jim Nortstrom .

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51yWr7xfcLL._SL500_AA300_.jpg

"Arabian music from Morocco" est un opus passionnant et de haute facture. C’est également un album agréablement varié puisqu’il mêle les styles gnawa, soufi, gharnati, berbère, taktouqa jabaliya, arabo-andalou et même la musique judéo maghrebine. Comme on peut si attendre avec de la musique du Maghreb, les rythmes sont le plus souvent en 6/8, mais Rachid Halihal sait dépasser cette convention pour naviguer sur les tempos, les improvisations ou les moments de bravoure instrumentaux ou vocaux. Tout ceci est fait avec brio, respect et même amour.

Dès sa plus tendre enfance il a chanté et joué de la flûte avant d'être instruit par les plus grands professeurs du conservatoire de musique de Fès à l'âge de quatorze ans. Là, il apprendra le piano ainsi que le violon et aussi bien les styles de musiques appartenant à l’Occident qu’à l’Orient. Ensuite, reconnu par tous comme un prodige, il ne tardera pas à jouer dans de nombreux orchestres qu’il quittera pour devenir accompagnateur d’artistes de premier plan dans le domaine des musiques arabes. Il faut préciser également qu ce style musical s'est développé dans le territoire andalou en s’ est enrichit des apports de différentes cultures des communautés cohabitant dans la péninsule ibérique tels les Berbères, les Arabes, les Africains, les Coptes et les Andalous.

Depuis quelques années Rachid entreprend une carrière plus personnelle dont fait partie cet album "Arabian music from Morocco", l'une des étapes ascendantes de sa carrière musicale. 

Mais c'est le jeu habile au violon de l'artiste qui impressionne surtout dans cette oeuvre musicale, il suffit de par exemple de remarquer la splendeur de la fin de L'attar. Il n’est dès lors pas étonnant que Rachid Halilal soit appelé à se produire au niveau international, de l’Egypte à la Scandinavie en passant par les États-Unis, et aux côtés des chanteurs les plus prestigieux de la scène orientale. Pour ne citer que  Rachid Taha, Najaat Ataabou, Abdel Rab Idris ou encore  Brahim el Aalami...Et partout où il joue, Rachid Halihal  apporte son talent, sa passion et son cœur.

 

Article très largement inspiré de Frédéric Gerchambeau

 

http://2.bp.blogspot.com/_ryz40B6bO2c/TGCHUI_rz2I/AAAAAAAAH88/t5RpLQQ76a4/s1600/Front.jpg

 

 

Sites

Label : www.arcmusic.co.uk