Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Pédophilie au Maroc : L'imam d'Ouled Teima inspiré par un Djinn viole un adolescent

Pédophilie au Maroc : L'imam d'Ouled Teima inspiré par un Djinn viole un adolescent

Ouled Teima (Houara) (en arabe : أولاد تايمة), est une localité inhospitalière du Souss au Maroc où l'on pratique encore de nos jours la sorcellerie.

http://w0.fast-meteo.com/locationmaps/Oulad-Teima.8.gif

Ces faits déplorables impliquent cette fois, un religieux musulman qui vit au quartier Chninate à Ouled Teima. Il a réussi à attirer un adolescent à son domicile à l’aide d’un complice, avant de le violer.

Cette information a été diffusée par le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribyia dans sa publication du mercredi 9 octobre 2013. Selon les responsables de cette édition, l’accusé et son complice auraient jeté leur dévolu sur cet adolescent choisi par préméditation pour sa beauté. Ayant attiré la pauvre victime, les prédateurs l'ont amené vers le domicile de l’imam du rite malékite. Une fois sur place, le jeune homme est agressé et violé.

http://4.bp.blogspot.com/-EVIEy7-VVok/TfqjNkUhHkI/AAAAAAAAASo/V_qePp4lVE8/s1600/Glass%2BDjinn.jpg

A la suite de cet affaire de moeurs, le jeune homme dépose une plainte à la police. L’imam reconnait les faits, mais veut tout mettre sur le dos d’un "djinn" qui le pousserait à agir de la sorte. « Je ne nie pas avoir eu un rapport sexuel avec ce jeune plaignant. Je reconnais ce fait, mais sachez que ce n’est pas par plaisir que j’ai commis cela, mais c’est en exécutant un ordre du "djinn" qui me possède ».

http://img.over-blog.com/294x299/1/50/59/42/calligraphies/P1060871-copie.jpg

Des aveux de cet imam marocain qui l’ont enfoncé davantage. En effet, l’imam et son complice ont été déférés vendredi devant la chambre pénale du tribunal d’Agadir.

Signalons, enfin, que les cas de violences et de mauvais traitements contre les enfants ont connu une recrudescence sans pareil ces derniers temps. Enlèvements, viols et agressions barbares pouvant aller jusqu’au meurtre ont été enregistrés récemment dans les quatre coins du Maroc. Même les plus petits ne sont pas épargnés. Un conseil aux parents : Les pervers sont partout, surveillez vos enfants, sensibilisez, expliquez et redoublez de vigilance ! 

L'ironie du sort est que cet imam risque une peine moindre que celle des adolescents du baiser de Nador.

Source