Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Ostende, la reine des stations balnéaires de la côte flamande

Ostende, la reine des stations balnéaires de la côte flamande

130820122600.jpg

Lieu exceptionnel de la Capitale de la côte flamande, l'hippodrome Wellington est un aspect remarquable de la ville d'Ostende, il porte le nom du duc de Wellington.

L'hippodrome d'Ostende (en néerlandais : Wellingtonrenbaan) est un hippodrome à Ostende qui a été construit en 1883 d'après les plans de style « Belle Époque » de l'architecte brugeois Antoine Dujardin, membre du cercle des Beaux-Arts d'Ostende.

À partir de mai jusqu'au septembre, des courses de trot ou de galop sont organisées. Il a obtenu dans sa longue histoire la visite de nombreux invités internationaux, surtout sous le régime du gouvernement de Léopold II

Le baron Félix Chazal, ministre de la guerre, décida en 1865 que Ostende ne devait plus être une forteresse, les murailles furent démantelées, mais le fort resta en activité. En 1870, il fut utilisé pour l'internement d'une centaine de militaires français victimes de la bataille de Sedan et exilés pour raisons sanitaires. En 1883, le fort fut intégré au complexe hippique dont il devint l'entrée, avec adjonction de tourelles. La construction sera détruite et remplacée par une infrastructure plus moderne après la seconde guerre mondiale.

L’hippodrome longe la digue et la galerie royale, à proximité de la résidence royale, comme l'avait voulu le roi Léopold II de Belgique.

Après une dizaine d'années d'inactivité et quatre ans de travaux de rénovation, l'Hippodrome Wellington et son exploitant Ostend Sea P'lace sont bien décidés à rendre à la station balnéaire ses lettres de noblesses et replacer celle-ci sur la carte événementielle.

hippodrome-wellington.jpg

130820122606.jpg