Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Nour Chiba, un jeune artiste de mezoued qui fait parler de lui...

Nour Chiba, un jeune artiste de mezoued qui fait parler de lui...


Nour Chiba est un jeune chanteur tunisien qui fait partie du nouveau paysage musical tunisien en réalisant les meilleures ventes des sa maison de production Phonie. On ne compte d'ailleurs plus le nombre de ses représentations organisées depuis 2007, l'année de son succès en Tunisie. Il se positionne tantôt comme le beau gosse du Mezoued, tantôt comme un ambianceur fou sur les pistes de danses de son pays et demeure à lui seul un phénomène particulier, car toute la jeunesse tunisienne en est folle et redemande des représentations car notre dandy fait la une dans la plupart des média tunisiens comme Mosaïque FM, ou encore Nessma TV...

 

 nour-chiba.jpg

Avec mon ami Firas Arbi à gauche

Du patrimoine de la chanson populaire tunisienne au dandysme

Le 13 juin 2007, le jeune chanteur donnait à l'institut de Monde arabe de Paris, un concert immémorable sur le thème Folk bédouin de la médina. (source). Ce festival accueillait des artistes confirmés mais aussi des valeurs montantes comme notre Nour Chiba. Tous ces artistes étaient  alors soucieux de la sauvegarde de leur patrimoine respectif, sans pour autant négliger d'être en adéquation avec leur époque. Ces musiques maghrébines, avec leurs diversités et leurs propres caractéristiques, renvoient pour notre jeune artiste toutes à un sentiment d'appartenance collective, à une communauté de destin musical...Ce festival avait pour thème 'la chanson populaire du Maghreb'. Cette manifestation permettait surtout d'entendre des artistes que l'on a pas l'habitude d'applaudir en France à tous les coins de manifestation artistique...Mais comment le décrire pour le mieux ?  Sur fond de synthé et de déluge de percussions, Nour Chiba délivre un répertoire à rythme intemporel, propre au Sahara, et à la poésie délicatement ciselée. Ses albums, tels que Hobb Saiib et Asslama, et le tout dernier Khomsa, en portent la plus convaincante des marques. Les chants de Nour renvoient en effet l'écho des oasis du Sud tunisien les plus pittoresques et leur eaux thermales...on perçoit, en son chant et sa danse, certes un héritage lontain des meddahates, les chanteuses qui avaient pour rôle d'animer les mariages dans le Maghreb. Ces femmes à la poésie ciselée forment de vrais ensemble musical. Ces "Cheikhattes" comme on les appelle plus couramment dans cette partie du monde sont les maîtresses de la rime et du flow, s'accompagnant d'instruments de musique à percussions, généralement le galal, la derbouka et le bendir. Nour est est un mélange de dandy et de lord anglais, le nez en l'air et toujours armé d'une canne (il aurait une collection d'une centaine de cannes). Cette image lui colle à la peau, un peu comme Patrick Hernandez.

Depuis l'étranger, Nour Chiba est donc bien la star montante de la chanson populaire tunisienne et les chiffres le prouvent et suscitent beaucoup de jalousies dans le domaine artistique...Costumes et chemises satinée et son inséparable canne font de lui un lord anglais à l'instar de Patrick Hernandez qui trente ans plus tôt avait adopté cette mode vestimentaire de dandy car pour Nour cela correspond à une doctrine de l'élégance, de la finesse et de l'originalité. Le style dandy s'attache principalement et à la tenue vestimentaire et à son style.

Nour produit de nombreux titres à succès au point que d'innombrables CD piratés circulent actuellement sur le marché noir. L'artiste se plaint également que plusieurs de ses chansons sont interprétées par des voix inconnues. Devant cette situation qui lui porte d'importants préjudices, Nour Chiba et la société de production ont chargé un avocat de la place pour porter plainte devant la justice tunisienne. Phonie est réputé pour respecter les droits d'auteurs contrairement aux autres labels discographique qui se sont donnés dans le piratage institutionnalisé comme dans dans tout le Maghreb. Il est vrai que le plagiat dans les milieux chansonniers se sont multipliés ces derniers temps dans le Maghreb. Le jeune homme participe également à de nombreux festivals et manifestation en Tunisie...Il mérité d'être mieux connu au niveau international car son style de musique est assez inédit.

Le jeune chanteur  a lancé un nouvel album sur le marché. Nour Chiba, qui a opté pour le chant bédouin et a participé également au feuilleton télévisé Asrar Ayilia. Tout jeune, le jeune play boy jouait déjà dans la troupe de théâtre de son école avant d’entamer une carrière professionnelle sur les planches où il a acquis une grande aisance sur scène.

Nour Chiba a présenté en mars 2011 son dernier album dans lequel il chante la révolution tunisienne, le chômage ou encore le régionalisme. Il a aussi précisé à la presse que les bénéfices récoltés seront versés au Fonds Citoyen 111 et à quelques familles défavorisées.

Lors d'une interview sur Mozaïque FM, il a déclaré avoir été incapable, sous l’ancien régime, de dénoncer les conditions précaires qu’il avait constatées lors de ses tournées dans certaines régions. Il a aussi répondu aux accusations de certains concernant sa participation aux concerts donnés à l’occasion du 7 novembre 2010 en précisant qu'il n'était pas le seul artiste à y être présent. Il est également revenu sur la campagne de dénigrement sur Facebook à son encontre affirmant n’avoir jamais bénéficié de privilèges sous l’ancien régime tunisien.

Voir aussi

http://4e.img.v4.skyrock.net/4e1/hariissa-w-makroudh/pics/2462452121_4.jpg
Nour-Chiba.jpg
nour chiba