Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Nador (Maroc) : deux adolescents écroués pour avoir échangé un baiser en public et publié la photo sur Facebook

Nador (Maroc) : deux adolescents écroués pour avoir échangé un baiser en public et publié la photo sur Facebook

http://www.linternaute.com/temoignage/image_temoignage/400/interdit-embrasser-photo-qui-fait-plus-rire_108978.jpg

Alerte aux bisous au Maroc !

 

La photo qui a fait le tour de la presse électronique du Maroc a d'abord bien été dérobée d'un compte Facebook des intéressés et a ensuite été publiée sur des journaux marocains en ligne. Encore une fois, les journaux voyous Hespress, et Hibapress sont également connus pour des appels à l'homophobie et de ne pas censurer des commentaires haineux ! C'est par ailleurs dans ces journaux en ligne que tous les Bouzbals s'y retrouvent !

bouzbal.jpg

Ces dernier se sont réjouis de publier de pareilles informations ayant amenée deux adolescents à être emprisonné !

La réaction des internautes n’a pas tardé à se manifester et provoquer un scandale national grâce au service de partage du réseau social.

Des milliers de commentaires expriment la colère par rapport au mépris des valeurs éthiques de la jeunesse marocaine dans le contexte d'une société sclérosée et accusaient l’irresponsabilité des parents de ces élèves. La police a écroué les deux adolescent avant des déférer au Parquet ! Ils risquent plusieurs années de prison ! 

Etonnant aussi que cette démonstration d'affection suscitent plus de scandale des internautes que des sans abris qui n'ont comme logis qu'une paillasse sur le sol dans la rue, et que d'autres vendent leur dignité humaines en plein coeur de Marrakech. Mais ce serait vraiment un scandale si un jour, dans un moment d’égarement passionnel deux amoureux s'embrassent dans la rue de Nador.

Les marocains ont certes choisi le bouffon de Benkirane pour un avenir meilleurs...

Ce qu’il faut également savoir, c’est que la loi marocaine condamne l’affichage d’affection en public, au même titre que la consommation d’alcool en public.

Les services de la police judiciaire de Tanger, en coordination avec les services de la gendarmerie royale de la province de Nador, ont réussi à arrêter les deux adolescents qui l’un et l’autre avaient des comportements exposent les contrevenant à une arrestation pour motif d'indécence publique. Dans ce pays comme dans beaucoup d’autres pays islamiques, le système judiciaire reste basé sur les prétendues "valeurs de l’Islam". Et que le gouvernement Benkirane est déjà doté actuellement d'une police des moeurs efficace ! D'autre part, il s'agit clairement d'une violation des libertés individuelles. C'est dans ce contexte qu'une militante pour les droits des libertés individuelles Ibtissam Betty Lachguar a s'est manifestée sur le réseau social en soutien aux jeunes arrêtés. Elle n'a pas hésité comme des dizaine d'autres a publier une photo où elle embrasse son ami, un sympathisant du mouvement du Mali ce qui a immédiatement irrité les milieux conservateurs !

Les deux jeunes seront présentés devant le Parquet général de Nador. Et les juges marocains ne rigolent pas avec cela !