Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Mustapha Chelbi, "Musique et société en Tunisie", Tunis, Salambô, 1985, 178 p.

Mustapha Chelbi, "Musique et société en Tunisie", Tunis, Salambô, 1985, 178 p.

Mustapha Chelbi, "Musique et société en Tunisie", Tunis, Salambô, 1985, 178 p.

L'auteur utilise la musique comme vecteur pour pour une meilleure compréhension et comme trame pour faciliter l'accès à l'histoire de la société et à la vie quotidienne. Il s'agit d'un travail de référence dans cette optique. Il est issu d'une thèse de troisième cycle obtenue à Paris en 1976.

Cependant, le manque de formation musicale approfondie de l'auteur ressort à travers des imprécisions technique, notamment dans la partie intitulée "communication d'un espace". On peut trouver dans cet ouvrage une série de textes poétiques et des différents chants  en langue arabe  cités dans l'ouvrage.

Mustapha Chelbi s'est intéressé au stambali, un rituel de possession des anciens esclaves noirs en Tunisie et décrit une scène de la façon remarquable :

« Le stambali se déroule dans une ambiance tendue, à tel point que la grosse femme qui avait tout à l'heure de la peine à bouger, à marcher, se trouve curieusement légère lorsqu'elle est prise par le besoin de danser. Elle se couvre le visage avec un grand foulard et se bascule en avant et en arrière jusqu'à perdre connaissance. Une autre la remplace et c'est la contagion, l'orchestre joue encore plus fort et ne s'arrête que lorsqu'une aïeule se présente et danse jusqu'à s'évanouir aux grands cris de la famille... On lui met une clé dans la main... Elle retrouve ses esprits, on l'embrasse, car elle a vécu quelque chose d'essentiel et tout redevient calme. »