Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Mercedes Sosa, une star chez les assoiffés de justice du monde entier

Mercedes Sosa, une star chez les assoiffés de justice du monde entier

Haydée Mercedes Sosa (née à San Miguel de Tucumán, le 9 juillet 1935 - décédée à Buenos Aires le 4 octobre 20091), était une chanteuse argentine connue sous le nom de Mercedes Sosa. Très populaire dans toute l'Amérique latine, on l'appelait La Negra (La Noire) par ses admirateurs. Eloignée de la scène à plusieurs reprises au cours des dernières années, en raison de problèmes de santé, elle avait réussi à enregistrer un dernier double album sorti cette année, «Cantora» («Chanteuse»), avec des vedettes espagnoles et latino-américaines (Joan Manuel Serrat, Luis Alberto Spinetta, Caetano Veloso, Shakira). Elle avait chanté des auteurs comme Athaualpa Yupanqui, Violetta Parra, Pablo Neruda…Elle était une véritable star chez les assoiffés de justice du monde entier.

Biographie et évolution musicale

Mercedes Sosa a commencé à chanter dès l'âge de 15 ans, elle a gagné un concours dans une station de radio. Elle s'est ensuite impliquée dans le mouvement nommé la nueva canción, et a enregistré son premier album "Canciones con Fundamento", un recueil de chansons folkloriques argentines.

Elle a depuis connu un immense succès. Sa voix, reconnaissable entre toutes, a interprété d'innombrables chansons issues du folklore, ou des compositions plus récentes, parfois écrites spécifiquement pour elle. Elle a aussi interprété les chansons de l'artiste chilienne Violeta Parra, et celles de Atahualpa Yupanqui, auteur et compositeur argentin.

Lors d'un concert à La Plata en 1979, elle est arrêtée. Elle a dû s'exiler à Paris, puis à Madrid, fuyant le régime dictatorial de son pays, après le coup d'État de Jorge Videla.

Elle est retournée en Argentine en 1982, quelques mois avant la chute du régime militaire, et organisa un grand concert à l'opéra de Buenos Aires, avec de nombreux autres artistes. L'enregistrement de ce concert est l'un de ses disques les plus importants de sa carrière. En 1992, elle est déclarée « citoyenne d'honneur de Buenos Aires ».

Depuis, elle interprète les œuvres des auteurs d'hier et d'aujourd'hui. Elle collabore avec des artistes argentins comme León Gieco, Charly García, Antonio Tarragó Ros, Rodolfo Mederos et Fito Páez, ou d'autres artistes d'Amérique latine comme Milton Nascimento, Gian Marco et Silvio Rodríguez, ou peu avant sa mort, avec Caetano Veloso, Luis Alberto Spinetta, Shakira.

Elle était ambassadrice de bonne volonté pour l'UNESCO en Amérique latine et aux Caraïbes.

En accord avec ses dernières volontés, ses cendres ont été dispersées à La Sala, près de San Javier, dans la province de Tucuman où elle était née, et où elle aimait à retourner.



Discographie
La voz de la zafra (1962), RCA9
Canciones con fundamento (1965), Ed. El Grillo 002.
Yo no canto por cantar (1966), Philips.
Hermano (1966), Philips.
Para cantarle a mi gente (1967)
Con sabor a Mercedes Sosa (1968)
Mujeres argentinas (1969) (
avec Ariel Ramírez y Felix Luna)
Navidad con Mercedes Sosa (1970) (avec Ariel Ramírez et Felix Luna)
El grito de la tierra (1970)
Homenaje a Violeta Parra (1971)
Hasta la victoria (1972)
Cantata sudamericana (1972) (
avec  Ariel Ramírez et Felix Luna)
Traigo un pueblo en mi voz (1973)
Niño de mañana (1975)
A que florezca mi pueblo (1975)
En dirección del viento (1976)
Mercedes Sosa 1976, La mamancy (1976)
O cio da terra (1977)
Atahualpa Yupanqui en 1979
Mercedes Sosa interprète Atahualpa Yupanqui (1977)
Si se calla el cantor (1977) - Recopilacion
Serenata para la tierra de uno (1979)
A quién doy (1981)
Gravado ao vivo no Brasil (enregistré en life au Brésil) (1980)

Mercedes Sosa en Argentina (1982) - Concierto en vivo.
Mercedes Sosa - Como un pájaro libre (1983)
Como un pájaro libre (1983)
Recital (1983)
¿Será posible el sur? (1984)
Vengo a ofrecer mi corazón (1985)
Corazón americano (1985, avec Milton Nascimento y León Gieco) - Concierto en vivo.
Mercedes Sosa ’86 (1986)
Mercedes Sosa ’87 (1987)
Gracias a la vida (1987) - Recopilación
Amigos míos (1988)
Konstantin Wecker en 1986.
La Negra (1988), Polygram y Tropical Music,57
 avec Pablo Milanés et Konstantin Wecker.
En vivo en Europa (1990) - Concierto en life.
De mí (1991)
30 años (1993) - Recopilatorio.
Sino (1993)
Gestos de amor (1994)
Oro (1995) - Recopilatorio
Escondido en mi país (1996)
Alta fidelidad (1997, avec Charly García)
Al despertar (1998)
Misa Criolla (2000)
Acústico (2002) - Concierto en vivo.
Argentina quiere cantar (2003,
 avec Víctor Heredia et León Gieco)
Corazón libre (2005)
Cantora (2009)


Filmographie
Güemes, la tierra en armas (1971)
Argentinísima (1972)
Esta es mi Argentina (1974)
Mercedes Sosa, como un pájaro libre (1983)
Será posible el sur: Mercedes Sosa (1985)
Historias de Argentina en vivo (2001)