Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Mausolée Cheikh El kamel, à Meknès

Mausolée Cheikh El kamel, à Meknès


Le mausolée abrite le tombeau d'El hadi Benaïssa, fondateur de la confrérie "AÏSSAOUA"

A Cette tradition centenaire réunit des centaines de milliers de fidèles, aussi bien de la confrérie des Aissaoua que d'autres confréries religieuses, qui accomplissent, en taïfas (groupes), les rites de la Zyara (visite) du mausolée du Cheikh et se livrent, durant les sept jours du moussem, à de longues nuits de musiques et de danses processionnaires.

 

Le rituel du Moussem, à plusieurs facettes, provient d'une tradition orale très ancienne, conservée par des adeptes imprégnés de la grâce du Cheikh Al Kamel et transmise de génération en génération.

Assis en rond, les Aissaoua commencent la veillée par le Hizb, un chant récitatif comportant une grande variété de rythmes et de mélodies et jalonné de citations coraniques, avant d'entamer le Dikr, qui est un ensemble de chants dédiés au prophète ou à des saints, exécutés par un soliste (Dekkar) auquel le choeur répond, soutenu par des instruments à percussion.

Le tombeau de Cheïkh Al Kamel est devenu le lieu de rencontre de milliers de fervents des Aîssaoua, venus du Maroc et d'autres pays du Maghreb.