Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Maroc : Répressions brutales contre des manifestants pacifistes, hier

Maroc : Répressions brutales contre des manifestants pacifistes, hier

mohamed VI

Les tensions et des violences policières regagnent du terrain au Maroc et particulièrement contre ceux qui réclament l'abolition de l'état policier et l'instauration d'une démocratie et de plus de Dignité (karama). La preuve par l’image.15.000 personnes s’étaient réunies dans le quartier de Sbata pour réclamer des libertés et des emplois. La seule réponse est celle des tontons-macoutes de Mohammed VI, et leur répression la plus ferme qui rappelle celle de son père le tyran Hassan II !

Ces images ont été filmée par un vidéaste le 29 mai 2011. Comme vous voyez, ni femmes, ni enfants ont été épargnés par les miliciens des forces de l'ordre et ceux de la junte militaire qui organisent des répressions contre des protestataires marocains qui réclament la démocratie au Maroc. Un témoin raconte que les ennemis du Maroc sont nos propres dirigeants ! un manifestant affirme En tant que citoyen marocain, je considère que les forces de police agissent en toute illégalité, et que, par leurs actes que je dénonce, elles plongeront mon pays dans la terreur des années de plomb. Face à des mouvements qui prônent la protestation pacifique, le seul acteur qui emploie la violence actuellement, c’est l’Etat marocain.

Le magasine Lakome.com publie le témoignage accablant d'une victime de cette répression politique concernant une menace policière: Nous t’avons vu dans la manifestation de tout à l’heure, et nous t’avons pris en photo » me dit-il. Il ajoute, en m’étranglant : «La prochaine fois que je te vois avec les jeunes du 20 février, dans un café ou dans la rue, la prochaine fois que tu participes à leurs réunions, la prochaine fois que tu manifesteras, je vais te briser le dos, je m’occuperai moi-même de te tuer et de t’enterrer. Rappelle-toi bien de moi ».

 Remarquons aussi, une presse muselée au Maroc interdite à relater les évènements avec objectivité !

Attention, ces images sont insupportables !

De nombreux blessés sont actualement admis dans les hôpitaux !

Amnesty International s’était inquiété ce mardi 17 mai des informations qui lui sont parvenues selon lesquelles les forces de sécurité marocaines auraient fait un usage excessif de la force contre des manifestants pacifiques le 15 mai 2011. Les manifestants avaient appelé à un pique-nique de protestation pour exiger la fermeture d’un centre de détention secret à Témara, au sud de la capitale Rabat. Cette manifestation s’inscrivait dans le cadre d’une campagne de dénonciation de la torture et des mauvais traitements à Témara, lancée en avril et début mai 2011 par d’anciens détenus, des prisonniers condamnés pour des infractions liées au terrorisme, des journalistes, des militants des droits humains et des organisations de défense des droits humains.
mohammedVI-Maroc.jpg
248049_113381192083258_112904455464265_136487_5519171_n.jpg
Le-prefet-de-police-de-Rabat-Moufid-lun-des-responsables-d.jpg
Le préfet de police de Rabat Moufid, l'un des responsables de la répression à Rabat