Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Maroc : Ali qui rit, Ali qui ment

Maroc : Ali qui rit, Ali qui ment

403276_312224062159273_100001150453276_839205_1154536005_n.jpg

Le plus grand atout des bonimenteurs, reste leur sourire. Les escrocs et  les clowns, aussi ! Les Fassi-Fihri, en sont la preuve vivante.

Le leur est indémontable, insubmersible et à toute épreuve. Abbas, Ali, Brahim, Taieb, Zineb et les autres, même combat.  Ils ont cet art consommé, d’avaler n’importe quelle couleuvre, avec le sourire et vous y faire goûter, avec un culot et un aplomb inimitables.

L’allocution prononcée par Ali Fassi-Fihri, lors de la rencontre organisée avec les groupes parlementaires, n’aura pas dérogé à la règle. Armé de son meilleur sourire, il y est allé, de déclarations, pour le moins ahurissantes:

« La participation du Maroc à la Coupe d’Afrique des Nation a été  une expérience positive » a dit en substance le Président de la FRMF, avant d’ajouter, sans se démonter: « Cela démontre quand même le niveau footballistique marocain ».

Ceux qui auront suivi cette compétition, apprécieront l’insulte qui est faite à leur intelligence, par de tels propos. A croire que nous n’avons pas fait la même lecture des matchs de football.

Un peu plus loin, notre homme ajoute :

-  « Il faudra savoir rebondir, de grandes échéances nous attendent, la qualification pour les Olympiades, pour le Mondial et pour la prochaine Coupe d’Afrique ».

Vous l’aurez compris, Fassi-qui-rit jaune, essaie de sauver la face,  faire oublier la déconvenue de notre équipe nationale et préserver son fonds de commerce, cette fédération du football, véritable vache à lait qu’il trait, impunément avec ses pairs. Train de vie somptuaire, voyages en avions privés, salaires royaux, primes conséquentes et prestige international, ne sont pas des atours dont on se défait facilement, lorsqu’on s’appelle Fassi-Fihri.

Tout ceci procède, évidemment, du même comportement,  de la même attitude adoptée par le pouvoir marocain, pour faire patienter les revendications de liberté de nos compatriotes, pendant qu’on se livre au pillage de nos richesses:

- " Demain sera meilleur,  In cha Allah !", promettent-ils