Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Marche du Mouvement du 20 Février à Marrakech le 12 juin 2011

Marche du Mouvement du 20 Février à Marrakech le 12 juin 2011

20-Fevrier-Marrakech.jpg

Plus que jamais la mobilisation a cette marche est une nécessité. La jeunesse marocaine a lancé un appel sur le réseau social Facebook comprenant actuellement 59.381 membres. Pour la majorité des protestataires pacifistes, il s'agit d'un réel combat du Mal par le Bien.

Le Mouvement du 20 Février appelle à "manifester pacifiquement" pour une "large réforme politique" et une meilleure répartition des richesses du pays et la fin des pratiques mafieuses des dirigeants du Maroc ainsi que les assassinats politiques commis par le Makhzen et des miliciens de la junte militaire sur Karim Chahib et Kamal Amari récemment.

http://a35.idata.over-blog.com/1/50/59/42/CHEB-RAYAN/Karim-004sefrou.jpg

Près de 80 coordinations à travers le Maroc s’activent en n’utilisant que les moyens du bord. « Nos fonds, ce sont les cotisations des cent organismes adhérant à notre Conseil national, que chacun paie 500 DH à quelques exceptions près, puisque certains n’arrivent pas à s’acquitter de cette somme », indique le coordinateur. Et de préciser que certains membres apportent des aides en nature, alors que d’autres prennent en charge l’impression et la confection des banderoles pour les marches. « Nos membres ne sont pas riches et nous n’avons pas une mine d’or, contrairement à ce que font croire certains dans le seul but de nous attaquer et de saboter nos actions ».

Précisons également qu'aucune association pour jeunes non-makhzénisée existe à Marrakech.

1875187245 1

Interdiction d'imprimer des pancartes pour le Mouvement du 20 Février

Les autorités du Maroc et le Makhzen ont lancé une offensive musclée contre les imprimeurs accusés de l'horrible crime d'exécuter l'impression des pancartes revendicatives pour le compte du Mouvement du 20 Février.

Un tour des popotes a été lancé dans la capitale du royaume pour dissuader, sous peine de poursuites pénales, les récalcitrants. Avant d’imprimer quoi que ce soit tout imprimeur doit jouer à l’auxiliaire de police et informer l’autorité de la nature de la commande qu’on lui fait.

La première victime de cette campagne est un imprimeur de Rabat, Hassan Kacimi, qui a été arrêté et envoyé en prison à Rabat pour avoir imprimé une pancarte dans laquelle on voyait le patron du PAM et « ami du roi », Fouad Ali El Himma et son compère de parti et homme d’affaires Elias El Omari.

Après deux semaines en prison, le pauvre imprimeur accusé de « complicité » (sic) a été libéré après l’intervention de son avocat Tarek Sbaï.

Devant la cour, ce dernier a exigé du tribunal qu’il lui fournisse le nom du ou des plaignants : Fouad Ali El Himma, Elias El Omari ou quelqu’un d’autre. Devant l’incapacité des juges de donner une réponse logique et satisfaisante à la demande de la défense, l’imprimeur Hassan Kacimi a été libéré. Mais il est toujours poursuivi pour « complicité ». Mais « complicité de quoi ?», s’est insurgé son conseil.

Badr Soundouss

Sous le slogan “ Nous sommes tous des martyrs ”, la Coordination Belgique de Soutien au Mouvement 20 Février, organise un rassemblement ce dimanche 12 juin de 16h à 18h devant la Bourse, boulevard Anspach à Bruxelles.

“ Nous n’oublierons JAMAIS Kamal Ammari et tous les autres martyrs décédés suite aux répressions makhzéniennes sauvages de manifestations pacifiques pour un vrai Etat de Droit au Maroc, garantissant la Dignité, Liberté et Justice à tous les citoyens Marocains ”, indiquent les responsables du rassemblement.

 LIVEBLOG : Couverture des marches du 12 Juin -- تغطية مباشرة لمسيرات 12 يونيو -- #FEB20 #Morocco #Maroc