Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Maâlma Yamna

Maâlma Yamna

Yamna Bent El Hadj El Mehdi (née en 1859 à Alger - décédée le 1er juillet 1933) fut une chanteuse algérienne mieux connue sous le pseudonyme Maâlma Yamna ou encore Cheikha Yamna. Elle était devenue "la voix" féminine par excellence de la musique arabo-andalouse algérienne.

 

Biographie

Dès l'enfance, elle avait de bonne dispositions pour le chant. A l'âge de 10 ans, elle participe aux fêtes familiales dans la Casbah d'Alger. On rapporte même, qu'après ses tours de chant elle allait jouer à un jeu de marelle sur les terrasses des habitations avec les fillettes de son âge !

Issue d'une grande famille algéroise, Yamna brave tous les interdits et tous les préjugés en se dirigeant vers la musique. Travailleuse inlassable, obstinée, généreuse et passionnée, son père, El Hadj El Mehdi, usera de toute son autorité pour l'en dissuader et n'aura réussi qu'à renforcer sa détermination à persévérer dans une carrière musicale prometteuse.

Elle parvient à s'imposer dans le monde musical par ses connaissances techniques très poussées. Elle était captivée et se forme par ses aînés masculins qui furent des grandes pointures de la musique algérienne de l'époque comme les maîtres Mnemeche (1809-1891), Mohamed Sfindja (1848-1908), Mouzino (Saul Durant)...

Elle décède à l’âge de 74 ans, le 1er juillet 1933 à Alger. Elle repose au cimetière d’El Kettar.

 

Postérité

De nombreuses chanteuses algériennes dont Fadela Dziria reprendront plusieurs titres écrites pour cette chanteuse.

De nombreuses soirées musicales sont organisées pour lui rendre hommage dans son pays.

Hommage. Maâlma Yamna Bent El Hadj El Mehdi (1859-1933) La diva de la nouba