Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Lignes directrices de la diplomatie tunisienne, ce qui va changer fondamentalement

Lignes directrices de la diplomatie tunisienne, ce qui va changer fondamentalement

http://nawaat.org/portail/wp-content/uploads/2011/02/rached_ghannouchi_640.jpg

UNE DIPLOMATIE ACTIVE QUI DÉVELOPPE LA COOPÉRATION ET LE PARTENARIAT

  • Approfondir les relations de coopération et de partenariat équilibrées avec les pays frères et amis, dans le cadre du respect mutuel et des intérêts communs.
  • Respecter les accords internationaux entérinés.
  • Activer les instances de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) et développer le partenariat et la complémentarité avec les pays arabes et africains.
  • Développer les relations euro-tunisiennes, notamment avec les pays méditerranéens voisins, et œuvrer pour accéder au statut de partenaire privilégié de l'union européenne.
  • Développer les relations avec l’Amérique du Nord et le Japon sur la base des intérêts communs et œuvrer pour la création de zones franches.
  • Développer les relations avec les pays émergeants de l’Asie et de l’Amérique latine et exploiter les opportunités entre les deux parties.
  • Soutenir les causes justes et les causes de libération nationales, et à leur tête la cause palestinienneExtrait du Programme électoral de Ennahda 2011

http://natureculture.org/wiki/images/9/9d/Zine_abedine_el_ben_ali_pope.jpg

Sous l'ancien régime de Zine el-Abidine Ben Ali

« Nous nous sommes attachés, depuis le Changement, à promouvoir les principes de respect mutuel, d’entente, de modération, de coopération et de solidarité, dans nos relations extérieures, tant bilatérales que multilatérales.

Ces principes se traduisent dans les contributions que nous apportons aux diverses organisations régionales et onusiennes. Nous activités internationales confortent notre souveraineté nationale, en même temps qu’elles illustrent notre enracinement dans notre environnement multidimensionnel, maghrébin et arabeislamique et africain, mais aussi méditerranéen.

Nous n’avons cessé à servir les causes de la paix, de la justice et de la liberté, à défendre l’esprit de tolérance et de dialogue. Nous avons toujours considéré ces valeurs comme essentielles pour l’édification d’un avenir meilleur pour l’humanité tout entière, pour le développement de relations internationales équilibrées, susceptibles de promouvoir la solidarité entre les peuples, condition sine qua none du succès de la lutte contre la violence et les terrorismespartout dans le monde. Nous restons profondément persuadés que, pour éradiquer ces fléaux, il nous faut agir sur leurs causes, et en particulier la faim, le dénuement, la maladie. Il nous faut aussi nous préoccuper de l’aggravation des écarts entre le Nord et Sud, dans tous les domaines». Extrait du Programme électoral du Président Zine El Abidine Ben Ali 2004-2009, octobre 2004