Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Les Sept Saints de Marrakech « sebaâtou rijales »

Les Sept Saints de Marrakech « sebaâtou rijales »

L’être humain a toujours éprouvé une difficulté à imaginer un dieu unique, invisible et abstrait. Il éprouve toujours a juste titre le besoin de passer par les médiateurs, des Hommes reconnus par leur droiture, leur détachement du monde, leur forte croyance en Dieu et leur « BARAKA » comme on dit au Maroc. On leur demandait d’alléger les souffrances du corps et de l’esprit, on les implorait aussi pour accroître la richesse matérielle, pour avoir des enfants…. 

 
La sainteté est un concept profondément enraciné dans la mentalité marocaine. Les saints encadrent l’ensemble du territoire national selon une sorte de géographie du sacré. Il ont un rayonnement local limité au quartier, régional ou national. Beaucoup d’entre eux font l’objet de célébrations ou « moussems » comme les moussems de Moulay Abdellah Amghar d’El Jadida, de Moulay Idriss du Zerhoun dans la région de Meknès, d’Imilchil dans le Haut Atlas oriental, de Moulay Abdeslam Ben Mchich des Jbala, de Sidi Hmad Ou Moussa du Souss ou de Moulay Brahim dans la région de Marrakech.

A Marrakech, les saints sont nombreux. Son statut de capitale d’empire a tôt fait d’attirer vers elle des gens de tous les horizons. La diversité des origines de sa population exigeait un ciment d’unité auquel les saints ont largement contribué. Leurs mausolées s’élèvent aujourd’hui encore à l’intérieur comme à l’extérieur des murailles. Ils se trouvent soit dans des cimetières, soit à proximité de mosquées, soit encore dans les quartiers d’artisans... 

A Marrakech, on compte plusieurs saints, mais la plupart des gens connaissent sept parmi eux les sept saint ou « sebaâtou rijales » à savoir : Le point commun de ces sept saints c’est qu’ils sont enterrés dans la même ville, Deux d’entre eux seulement sont nés à Marrakech : Sidi Youssef Ben Ali et Sidi Abdelaziz Tebbaâ. Cadi Ayyad et Sidi Bel Abbas sont originaires de Sebta, Sidi Ben Slimane du Souss, Sidi Abdellah El Ghazouani des Jbala, dans le nord, et l’Imam Souheili d’Andalousie. Sidi Bel Abbès Sebti, considéré comme le véritable saint patron de la ville.

Les patrons de Marrakech sont tous cités dans une qasida composée par Cheikh El Youssi lui-même. La rime de ce chant ancestral est “aïne”. La qasida s’appelle donc “el Aïna” et invoque les sept saints dans l’ordre où doit s’effectuer la tournée.

Les Sept Saints de Marrakech occupent une place essentielle dans l’histoire, la vie, la culture et l’imaginaire de la ville. Les sept tours construites en 2005, à Bab Doukkala, en sont une parfaite illustration.

Les Chemins de la Baraka (Maroc)