Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Les Quatre Eléments et le mystère de la vie

Les Quatre Eléments et le mystère de la vie

  • Je suis Dieu, je suis créature; je suis Seigneur, je suis serviteur
  • Je suis le Trône et la natte qu'on piétine; je suis l'enfer et je suis l'éternité bienheureuse
  • Je suis l'eau, je suis le feu; je suis l'air et la terre
  • Je suis le "combien" et le "comment"; je suis la présence et l'absence
  • Je suis l'essence et l'attribut; je suis la proximité et l'éloignement
  • Tout être est mon être; je suis le Seul, je suis l'Unique.

Émir ABD EL-QADIR, Kitab Al Mawaqif, Écrits spirituels présentés et traduits de l'arabe par Michel Chodkiewicz. Note : "La Terre, l'Air, l'Eau, le Feu...les quatre éléments. S'agit-il de poésie ou déjà de magie ? Ces archétypes issus du fond des âges conservent un grand potentiel vibratoire, toute une puissance inexpliquée. Aux temps de Lascaux, ils appartiennent au rite. Avec les Grecs ils s'intègrent dans les fondements de la philosophie. Hermès les lie aux trois principes, et leur donne ainsi leur place dans le Grand Œuvre. Le chaman les maîtrise et l'adepte les transmute. Derrière l'apparente stabilité, l'immuabilité, la matérialité des quatre éléments, n'y a-t-il pas une réalité fugitive et presque hors de tout entendement ? Chaque tradition les ordonne selon sa propre hiérarchie, oubliant qu'ils sont le Tout et l'Un, et qu'ils échappent, dans leur éternel devenir, à toute classification". Myriam Philibert

 

 

. L’Eau au lymphatique,

. La Terre au bilieux,

. L’Air au sanguin,

. Le Feu au nerveux.

Les quatre éléments sont à la base de ce que Bachelard a appelé “l’imagination matérielle” :

« Cet étonnant besoin de pénétration qui, par-delà les séductions de l’imagination des formes, va penser la matière, rêver la matière, vivre dans la matière ou bien – ce qui revient au même – matérialiser l’imaginaire… La physiologie, de l’imagination, plus encore que son anatomie, obéit à la loi des quatre éléments ».

L’analyse de Jung reprend la distinction traditionnelle entre les principes actifs et masculins, Air et Feu, et les principes passifs et féminins, Eau et Terre. Les diverses combinaisons de ces éléments et de leurs rapports symbolisent la complexité et la diversité infinie des êtres ou de la manifestation, ainsi que leur perpétuelle évolution d’une combinaison à une autre, suivant la prédominance de tel ou tel élément. Sur le plan intérieur et spirituel, c’est également l’évolution psychique qui se trouve évoquée par la valence de conducteur propre à chaque élément. Le Feu est souvent considéré comme l’élément moteur, qui anime, transforme, fait évoluer de l’un à l’autre les trois états de la matière, solide (Terre), liquide (Eau), gazeux (Air). L’être de Feu symbolise l’agent de toute évolution.

 

 3735

Le grand maître du Grand Orient accuse le Président de la République