Présentation

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles
Mercredi 8 septembre 2010 3 08 /09 /Sep /2010 16:27

 

Les instruments de musique pratiqués dans le raï sont sensiblement les mêmes qu'à sont origine. Au cours du XXème siècle d'autres instruments plus modernes comme la batterie, la basse, la guitare électrique ou les synthétiseurs ont été intégré afin de donner à cette musique une couleur plus occidentale...

A l'origine du raï, les principaux instruments utilisés étaient :

  • La Darbouka : Instrument à percussions en forme de bol qui peut être fabriqué en poterie, bois ou métal et recouvert d'une peau d'animal. L'origine de cet instrument remonte à l'antiquité Babylonienne où l'on utilisait des tambours à boire aux alentours de 1100 avant JC. Cet instrument est très répandu dans tous le monde arabe, au Moyen-Orient comme au Maghreb. On joue généralement de la darbouka assis, en coinçant l'instrument sous le bras et en frappant la peau avec les doigts ou les mains. Selon l'endroit où l'on frappe on obtient un son plus ou moins sourd, tout l'art du jeu à la darbouka est d'alterner les battements sourds et les battements clairs. On retrouve cet instrument dans tous les styles de musique orientale, le son clair qu'elle produit souligne efficacement la mélodie.
  • La Ghaïta : connue également sous le nom de Mizmar, ou de Aljaita, est un instrument à vent de la famille des hautbois. Le son est produit par la mise en vibration d'une anche double en roseau. On trouve la ghaïta dans tout le Maghreb mais aussi au pays basque. La ghaïta possède généralement 7 trous accompagnés parfois de trous d'aération sur la partie évasé du pavillon. La ghaïta est un instrument puissant, particulièrement adapté au jeu en plein aire, sa sonorité est assez stridente, avec un son proche de la bombarde bretonne. La musique Chaoui utilise beaucoup cet instrument.
  • Le violon oriental est l'instrument de base dans le raï et le chaâbi marocain. il est accordé d'une manière différente par les musiciens orientaux.
  • Le bendir
  • Le Guellal, un tambour dont une long cylindre en poterie ou en tronc d'agave, à l'extrémité duquel est tendue une peau de chèvre munie d'un timbre, d'une double chanterelle - instrument rythmique de base de la musique raï et surtout dans le style traditionnel : le Allaoui..
  • L'accordéon est l'instrument fétiche des premiers musiciens raï, il est utilisé notamment dans le style Wahrani (genre musical oranais).

Les instruments de musique modernes utilisé dans le Raï sont la batterie, la basse, la guitare électrique, les synthétiseurs.

Force est de constater que les rythmes dirigés par ordinateur sont devenus la norme du raï et continue à la faire déprécier. Après le rythme l'autre dimension de la musique, l'harmonie, est également concernée par le progrès technologique. En cause, le logiciel Auto-Tune qui depuis 13 ans permet de corriger en temps réel les erreurs de justesse des chanteurs de Raï. Il ne faut plus être chanteur pour faire du Raï ! A quand les artistes et le spectacles garantis "sans modifications informatiques" ?


Par Last Night in Orient - Publié dans : Raï - Communauté : Musiques algériennes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés