Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
« Les deux chevaux de Gengis Khan » : une épopée musicale en Mongolie

« Les deux chevaux de Gengis Khan » : une épopée musicale en Mongolie

Retour-en-Mongolie-dans-Les-Deux-Chevaux-de-Genghis-Khan_ar.jpg

Urna Chahar-Tugchi dans « Les deux chevaux de Gengis Khan », une chanteuse mongole qui part à la redécouverte de son pays.

Titre original : Das Lied von den zwei Pferden 
Long-métrage mongol , allemand . Genre : Drame 
Durée : 01h27min Année de production : 2009 
Distributeur : Jupiter Communications 

 

 

Synopsis : Une chanson qu’on croyait perdue, un violon à tête de cheval détruit ainsi qu’une promesse faite à sa grand-mère conduisent la chanteuse Urna à retourner sur la terre de ses ancêtres, la Mongolie. 

Les deux chevaux de Gengis Khan est une traversée intime dans  l'immensité des steppes arides de Mongolie. Suite à une promesse faite à sa grand-mère, la chanteuse Urna retourne sur la terre de ses ancêtres. Elle s'y rend dans le but de faire réparer son morin khuur, un violon à tête de cheval, et retrouver les paroles d’une vieille chanson. Après le succès de L’histoire du chameau qui pleure (2003) et Le chien jaune de Mongolie (2006), la réalisatrice mongole Byambasuren Davaa propose un voyage initiatique et musical à travers la Mongolie.


Le film se situe  à mi chemin entre la fiction et le documentaire. Urna Chahar-Tugchi est effectivement chanteuse. Elle  interprète ses propres compositions où se mêlent des influences multiples à la musique traditionnelle mongole.

Dans  ce film, elle revisite le chant long, l’un des éléments les plus importants du patrimoine musical, caractérisé par le prolongement des syllabes sur plusieurs notes. Ce chant est accompagné du violon à tête de cheval, qui incarne l’identité nationale et symbolise la culture des nomades de la steppe détentrice d'un savoir traditionnel . Le violon brisé d’Urna illustre « le territoire, lui aussi cassé et divisé », d’après la réalisatrice. Et dans sa quête des paroles d’une chanson oubliée, la chanteuse cherche à retrouver les coutumes et traditions perdues de son peuple.