Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Lemchaheb. Une langue incendiaire, des mots-missiles, une musique lancinante qui nous plonge dans la transe

Lemchaheb. Une langue incendiaire, des mots-missiles, une musique lancinante qui nous plonge dans la transe

Lemchaheb. Une langue incendiaire, des mots-missiles, une musique lancinante exaltée par la mandoline de Chérif Lamrani et un timbre vocal inimitable de Mohammed Sousdi qui nous plonge dans la transe.

Lem Chaheb aussi orthographié Lamchaheb ou encore Lemchaheb (qui peut se traduire approximativement de l'arabe par "étoiles filantes", "Le flambeau") est une formation musicale aux ethno-beat déjantés qui a révolutionné la musique marocaine à l'époque des années de plomb avec un style musical ghiwanesque flamboyant authentiquement marocain.

Feu Mohamed Sousdi aimait rappeler à la presse et à ses amis les endurances et humiliations subies par le groupe par la police du cruel dictateur Hassan II et rappeler que les Lemchaheb étaient les premiers chanteurs engagés à appeler à un Printemps arabe. On se souvient de la chanson intitulé Majmâa Al Arab, (le regroupement des Arabes), à un printemps arabe, et ce depuis 1977. La chanson dit: Oh! Arabes nous devons agir, les navires des étrangers envahissent nos mers... Nos ennemis diront que les arabes se sont enfuis... leur navire démoli ne trouvant de sages pour les guider. Ce qui avait déplu au monarque absolutiste. Leurs titres sont une mémoire de ceux qui on subi les affres de la monarchie marocaine.

Décès de Mohamed Sousdi, leader du groupe Lemchaheb - R.I.P.