Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Leïla Sfez, une pionnière de la chanson tunisienne

Leïla Sfez, une pionnière de la chanson tunisienne

Leïla Sfez (née en 1874 - décédée en 1944) fut une célèbre chanteuse et compositrice judéo-tunisienne de café-concert, qui s'imposa dans les années 1920 à Tunis en reprenant d'abord toutes les chansons classiques puis en créant ses propres mélodies. Elle avait côtoyé les plus célèbres artistes tunisiens de son époque.

Biographie

Issue d'une famille juive, elle est née au XIX ème siècle, la même année que l'artiste algérien Mustapha Nador. Et elle fut également la tante de la célèbre Habiba Msika à qui elle lui transmettra son éducation musicale, en l'initiant notamment au piano et en l'introduisant au sein des cercles des intellectuels et des artistes tunisois de l'époque qui ont participé à sa carrière. Artiste autodidacte, elle avait le sens de la fête; elle animait de nombreuses fêtes et galas avec une énergie débordant d'énergie et de plaisir avec une sensualité certaine.

Leïla Sfez accède à un statut de star et obtient une notoriété en contribuant au renouveau de la musique tunisienne. Elle exploitait également une salle de spectacle à Bab Souika dans la capitale tunisienne. Il n'était pas rare que l'artiste devait se débarrasser d'admirateurs encombrants.

Discographie

Leïla Sfez a enregistré pour le catalogue arabe de Pathé Marconi, à partir de 1929.

Le fonds de la Phonothèque Nationale tunisienne au Centre des musiques arabes et méditerranéennes a récolté deux enregistrements distribué auprès de la maison Gramophone :Dhabiou el hema (ظبي الحمى) et Aroubi (عروبي).

Voir aussi

Sources