Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Le statut de Femme mulet au Maroc

Le statut de Femme mulet au Maroc

http://www.natureculture.org/wiki/images/e/e1/FEMMEMULETMAROC.jpg

Femme mulet, porteuse de marchandises entre Ceuta et le Maroc, une d'entre elle s'est immolée et aurait été révoltée par le comportement de la propriétaire d’un dépôt de marchandises qui aurait refusé de lui baisser le prix, d’autres sources imputent cet accident à un accrochage avec les forces de l’ordre, rapporte le quotidien Al Massaa.

Voici un sujet interpellant, qui reflète outre la propagande du Makhzen, le statut de la Femme au Maroc. Certes, le Roi des femmes ne prescrit pas en 2011 pas de transformer les femmes en mulets (mujeres mulas en espagnol), mais prouve l'inefficacité de ses programmes pour faire bonne figure devant les gouvernements étranger et qui  ne correspondent pas du tout à la réalité marocaine. Les femmes marocaines ont beaucoup de choses à dire malgré que la prise de parole leur est interdite. L'immolation témoigne, une fois de plus l'impuissance face à un Régime dictatorial inamovible. Ces femmes sont le plus souvent d'origine berbères, minorité toujours mises de côté par le Gouvernement marocain.

Pourquoi ne voit-on pas un seul homme faire ce dur métier de “mulet”? Où sont les hommes de leur famille, d’ordinaire si sensibles sur leur honneur et leur amour-propre ? Difficile de répondre à cette question.

Grâce à son statut de zone franche, Ceuta (Espagne) a pu développer un commerce d’un genre très particulier entre l’Europe et l’Afrique. En quelques années, cette ville comptant quelque 75.000 habitants est devenue le temple de la pacotille par où transitent toutes sortes de marchandises dépourvues de taxes. Cette photo représente un grande majorité du statut des femmes rurales dans le Maroc de Mohammed VI.