Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Le Mouvement du 20 février appelle au Boycott du référendum de constitution du Maroc

Le Mouvement du 20 février appelle au Boycott du référendum de constitution du Maroc

Le Mouvement du 20 février appelle à boycotter en masse le référendum pour la Constitution (dostour) marocaine !

Ils dénoncent "une mascarade", tant sur la forme que sur le fond, estimant qu'avec la nouvelle Constitution, le roi-dictateur du Maroc aurait même plus de pouvoirs qu'avant. 

Pour ma part,  je peux considérer ce texte comme une “insulte au peuple marocain”. A nous de nous montrer  citoyens responsables pour boycotter ce dostour. Le boycott est une opinion et une position comme une autre !

Et, suivant l'avis du Mouvement 20 février au Maroc et de quatre partis marocains ainsi que d'un syndicat, ils appellent à boycotter le référendum.

Usondage réalisé par le ministère de l’intérieur a révélé que plus de 80% des Marocains affirment qu’ils voteront oui pour le projet de réforme de la constitution, sans même prendre connaissance de son contenu.

Non-Constitution-mohammed-vi.jpg

Une idée reçue, très largement diffusée dans la presse et l'opinion, voudrait qu'il soit criminel d'appeler à boycotter une élection ou un référendum. C'est faux: l'article 90 du Code électoral réprime simplement les manoeuvres frauduleuses pour détourner le suffrages des électeurs ou les empêcher de voter. Il n'y a aucune obligation juridiquement contraignante pour voter en droit marocain, contrairement à ce qui se fait dans d'autres pays, et appeler les électeurs à exercer leur droit de ne pas participer à un référendum ne peut donc constituer une infraction pénale - même si le makhzen a, par le passé, abusivement poursuivi des personnes sur cette base.